Tunisie: 30 arrestations, le kamikaze identifié

Le groupe extrémiste État islamique a revendiqué la... (Photo AFP)

Agrandir

Le groupe extrémiste État islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque de mardi au coeur de Tunis, qui a fait 12 morts en plus de l'assaillant.

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
TUNIS

Les autorités tunisiennes ont mis en détention 30 personnes soupçonnées d'entretenir des liens avec des extrémistes violents, jeudi, deux jours après qu'une attaque suicide eut pris pour cible la garde présidentielle, et ont identifié le kamikaze comme étant un vendeur de rue.

Le ministère de l'Intérieur a dit par communiqué, jeudi, que l'expertise médico-légale de la police avait permis d'identifier par son ADN l'assaillant du nom de Houssam ben Hedi ben Miled Abdelli, âgé de 27 ans. Le ministère a affirmé qu'il provenait d'un quartier de la classe ouvrière près de Tunis.

Le groupe extrémiste État islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque de mardi au coeur de Tunis, qui a fait 12 morts en plus de l'assaillant.

Le ministère a aussi fait état de la saisie de plusieurs armes au cours de 526 perquisitions à travers le pays, sur une période de 24 heures, mercredi et jeudi. Il n'a pas précisé s'il y avait des liens entre ces suspects détenus et l'attaque de mardi.

L'explosion a donné un dur coup à la Tunisie et à sa jeune et fragile démocratie, après deux autres attaques dans des lieux touristiques cette année perpétrées par des islamistes radicaux et ayant fait 60 morts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer