Sept morts dans des attaques shebab en Somalie

Dans la capitale Mogadiscio, un civil a été... (Photo Feisal Omar, Reuters)

Agrandir

Dans la capitale Mogadiscio, un civil a été tué et deux autres blessés dans une attaque à la voiture piégée, attribuée aux shebab.

Photo Feisal Omar, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
MOGADISCIO

Six soldats et un civil somaliens ont été tués vendredi dans deux attaques attribuées aux islamistes shebab dans le sud-ouest de la Somalie et dans la capitale Mogadiscio, selon des responsables somaliens.

Six soldats ont été tués avant l'aube dans une attaque des insurgés de ce groupe islamiste affilié à Al-Qaida contre des positions militaires dans la ville de Baidoa, selon un responsable militaire somalien, le colonel Mohammed Hassan.

«Les combattants shebab ont attaqué trois positions, dont notre poste de contrôle près de Baidoa. Trois de leurs hommes ont été tués», a déclaré Suleyman Abdulahi, un autre responsable local.

Dans la capitale Mogadiscio, un civil a été tué et deux autres blessés dans une attaque à la voiture piégée, attribuée aux shebab.

«Ils ont dissimulé une bombe sous la voiture d'un civil. Il a été tué et deux autres blessés», a expliqué le porte-parole du ministre de l'Intérieur Mohamed Yusuf à la presse.

Le Kenya est la cible de nombreux attentats depuis l'intervention de ses forces armées contre les shebab dans le sud de la Somalie en 2011.

Les États-Unis ont mené cette semaine une attaque aérienne contre le groupe islamiste, tuant lundi le responsable de leurs services secrets, Abdishakur Tahlil. En septembre, leur chef, Ahmed Abdi Godane, avait lui-même été tué par une frappe aérienne américaine.

Les islamistes ont subi de nombreux revers, perdant progressivement l'essentiel de leurs bastions du sud somalien, mais ont multiplié en représailles les raids et les attentats au Kenya.

Le plus spectaculaire avait été en septembre 2013 l'attaque d'un luxueux centre commercial en plein coeur de Nairobi, qui avait fait 67 morts: clients, parmi lesquels des expatriés, commerçants et policiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer