Mali: l'ONU dénonce les «attaques constantes» contre ses Casques bleus

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré vendredi «outré» par... (PHOTO ADAMA DIARRA, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ADAMA DIARRA, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré vendredi «outré» par l'attaque au cours de laquelle cinq Casques bleus tchadiens ont été tués jeudi dans le nord du Mali, estimant que «ces constantes attaques contre les Nations Unies doivent cesser immédiatement».

«Trois autres Casques bleus ont également été blessés lorsque le véhicule dans lequel ils se trouvaient a été atteint par un engin explosif improvisé» entre Aguelhok et Tessali, indique un communiqué de l'ONU.

Le secrétaire général appelle les groupes armés maliens réunis à Alger à «collaborer avec la Minusma dans la prévention de ces attaques lâches, conformément à leur engagement du 16 septembre».

Il «réitère la détermination des Nations unies à appuyer le peuple malien dans sa recherche de la paix».

Cette attaque porte à 21 le nombre de Casques bleus tués et à 84 ceux qui ont été blessés par des engins explosifs au Mali depuis le début de la Mission de l'ONU (Minusma) en juillet 2013, rappelle l'ONU.

Le Conseil de sécurité devait lui aussi publier vendredi une déclaration condamnant l'attaque.

Selon l'armée malienne, cinq soldats tchadiens de la Minusma ont été tués jeudi par l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule dans le nord du pays.

Elle a dénoncé «une nouvelle provocation des terroristes au moment où une cérémonie était organisée à Aguelhoc (nord), en mémoire des soldats tchadiens et africains tués dans le passé par des engins explosifs posés par les terroristes».




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer