Yemen: 42 migrants africains se noient au large des côtes

Les migrants africains s'introduisent habituellement dans le sud... (Archives Reuters)

Agrandir

Les migrants africains s'introduisent habituellement dans le sud du Yemen par bateau avant de poursuivre leur périple en direction de la frontière saoudienne.

Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Quarante-deux migrants africains clandestins se sont noyés dimanche dans le naufrage de leur embarcation au large des côtes méridionales du Yemen, a annoncé le ministère de la Défense.

Un patrouilleur de la marine yéménite en a sauvé au moins 30 autres en mer d'Arabie, a ajouté le ministère sur son site internet.

L'embarcation qui transportait les migrants «a chaviré au large de la côte de Beer Ali», dans la province de Shabwa (sud), a indiqué le ministère.

Les 30 rescapés ont été transférés dans un camp de réfugiés dans la ville de  Mayfaa, a-t-il précisé.

Interrogé par l'AFP, un responsable des services de sécurité a cofirmé cette information mais n'a pas pu fournir davantage de précisions.

Les migrants africains, principalement des Ethiopiens et des Somaliens fuyant la pauvreté et les troubles, s'introduisent habituellement dans le sud du Yemen par bateau avant de poursuivre leur périple en direction de la frontière saoudienne.

Quelque 84 000 personnes originaires des pays de la Corne de l'Afrique ont gagné le Yemen en 2012 dans l'espoir de trouver du travail en Arabie saoudite et dans les pays du Golfe, selon l'Organisation internationale des Migrations (OIM).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer