Bill Clinton visite le village de Nelson Mandela

L'ex-président américain Bill Clinton a visité mardi le... (PHOTO SCHALK VAN ZUYDAM, AP)

Agrandir

L'ex-président américain Bill Clinton a visité mardi le village de Qunu où Nelson Mandela a passé une partie de son enfance et où il doit fêter mercredi son 94e anniversaire.

PHOTO SCHALK VAN ZUYDAM, AP

Agence France-Presse
Qunu, Afrique du Sud

L'ancien président américain Bill Clinton a rappelé les liens étroits qu'il avait avec Nelson Mandela en visitant mardi le village de Qunu (sud-est) où le héros de la lutte anti-apartheid a passé une partie de son enfance et où il doit fêter mercredi son 94e anniversaire.

 

 

« Ça a été un grand honneur pour moi d'être président des États-Unis alors que Mandela était président de la République d'Afrique du Sud. Nous avons travaillé ensemble en tant que présidents, et même après que nous avons quitté nos fonctions, nous avons continué à travailler ensemble pour améliorer l'éducation des enfants dans le monde entier », a déclaré M. Clinton.

Bill Clinton a inauguré une bibliothèque à l'école primaire No-Moscow en  compagnie de l'épouse de Nelson Mandela, Graça Machel, et de sa fille Zindzi. Quelque 3000 personnes étaient présentes, bravant un vent glacé. Il a ensuite planté un arbre au Jardin du souvenir, où sont enterrés les chefs traditionnels locaux.

Il a indiqué qu'il espérait rendre visite à Nelson Mandela, mais aucun rendez-vous n'avait été confirmé.

« Dans la famille Mandela nous apprécions vraiment le lien entre nos deux familles », a de son côté déclaré Graça Machel.

L'épouse du premier président noir qu'a connu l'Afrique du Sud a remercié « la famille de Bill Clinton pour être avec la famille de Mandela, car à chaque anniversaire le président Clinton s'est toujours manifesté ».

Nelson Mandela partage sa vie entre Johannesburg et Qunu, où il a élu résidence depuis fin mai.

Son anniversaire, le 18 juillet, est devenu une fête importante en Afrique du Sud.

Le Mandela Day (Journée Mandela) est même reconnu par l'ONU comme un appel mondial à consacrer 67 minutes de son temps à aider ses semblables. Ces 67 minutes représentent les 67 années que l'ancien dirigeant a consacrées à son combat politique.

Nelson Mandela, président de 1994 à 1999 après avoir passé 27 ans dans les geôles du régime raciste de l'apartheid, s'est retiré de la vie politique en 2004. Il se fait désormais très rare, étant de santé fragile.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer