• Accueil > 
  • International 
  • > Famine: les États-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions $ 

Famine: les États-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions $

Des vivres offerts par l'Agence des États-Unis pour... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

Des vivres offerts par l'Agence des États-Unis pour le développement international au Soudan du Sud, plus tôt cette année.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les États-Unis ont annoncé jeudi qu'ils dépenseraient 575 millions de dollars supplémentaires pour venir en aide aux personnes victimes de famine dans des pays déjà touchés par des violences ou des guerres, comme le Yémen, le Soudan du Sud, le Nigeria ou la Somalie.

«Avec ce financement supplémentaire, l'aide humanitaire totale dépensée par les États-Unis pour répondre à ces quatre crises est de 2,5 milliards de dollars depuis le début de l'année fiscale 2017», a annoncé l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID)

Mark Green, le dirigeant de l'USAID, a fait cette annonce lors de l'Assemblée générale des Nations unies, où les dirigeants du monde entier ont entendu des récits sur la souffrante des populations touchées par la guerre.

«Des dizaines de millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire à cause des crises causées par l'homme au Nigeria, au Yémen, au Soudan du Sud, pays en proie à la guerre, et en Somalie, où les conséquences d'une importante sécheresse sont exacerbées par la guerre», a développé l'USAID.

«Si un rapide afflux d'aide humanitaire a permis de réduire la famine dans certaines régions du Soudan du Sud, et a empêché des larges famines en Somalie ou au Yémen, la faim ne cesse d'augmenter», a encore ajouté l'agence.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer