Linda Blair, ensorcelée pour toujours par The Exorcist

Linda Blair était présente au lancement des soirées... (PHOTO AFP)

Agrandir

Linda Blair était présente au lancement des soirées annuelles «Halloween Horror Nights» du studio Universal afin de promouvoir une attraction sur un thème qu'elle connaît par coeur: une maison hantée «Exorciste».

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frankie Taggart
Agence France-Presse
Los Angeles

L'ex-enfant vedette Linda Blair a fait frémir toute une génération de cinéphiles avec son rôle de pré-adolescente possédée dans le cultissime film d'horreur The Exorcist.

Comme un sortilège tenace, l'actrice d'aujourd'hui 57 ans n'a jamais réussi à se défaire du personnage de Regan MacNeil, qui n'en finit pas de lui coller à la peau quatre décennies après.

Au lancement des soirées annuelles «Halloween Horror Nights» du studio Universal, à côté de Los Angeles, elle était invitée pour promouvoir une attraction sur un thème qu'elle connaît par coeur: une maison hantée «Exorciste»...

Et telle la petite fille dont la tête faisait des 360 degrés révulsant, elle répond à chaque question sur le film en détournant totalement le sujet pour l'amener vers une domaine qui l'habite bien plus: sa fondation pour les animaux.

«Ce soir c'est une fête, pour moi, pour le film, pour mes animaux, parce que mon pourcentage de tous les produits dérivés vendus va à la Fondation Linda Blair», a-t-elle raconté à l'AFP.

Alors qu'une série télé Exorcist adaptée du classique de 1973 - et la dernière série en date adaptée de films d'horreurs - aura sa première diffusion vendredi sur la chaîne Fox, Blair révèle qu'elle n'a jamais été approchée par l'équipe de production.

«Ils ne m'ont pas du tout contactée», déplore-t-elle.

La comédienne, qui a fait ses premiers pas d'actrice et mannequin à l'âge de 5 ans, compte 68 titres à sa filmographie, dont beaucoup de doublages de voix, mais peu ont fait date.

Succès stratosphérique

De son enfance dans la campagne du Connecticut, au nord-est des États-Unis, elle a hérité un profond amour de la nature et des animaux.

Elle travaillait régulièrement comme mannequin à New York et jouait dans des publicités quand l'audition pour The Exorcist a changé sa vie.

Le film a eu un succès stratosphérique, générant 440 millions de dollars, et à l'âge tendre de 14 ans, la comédienne s'est retrouvée propulsée dans un tourbillon médiatique, promenée de conférence de presse en conférence de presse pour répondre à des questions sur l'enfer, le paradis, Dieu et le Diable.

Elle a été nommée aux Oscars, a gagné un Golden Globe et est apparue dans une série de longs métrages, y compris le film-catastrophe Airport 1975 et la suite décriée de The Exorcist.

Son arrestation pour possession de cocaïne à l'âge de 18 ans a mis un frein à une carrière prometteuse et elle s'est retrouvée confinée aux films de série B.

Sa dernière apparition dans un film notable a eu lieu il y a 20 ans, dans Scream, de Wes Craven.

À la sortie du labyrinthe The Exorcist, où elle s'est retrouvée face à des acteurs ressemblant comme deux gouttes d'eau à Regan MacNeil, elle a fait valoir que cette expérience était différente pour elle: «Je ne peux pas avoir peur de moi-même».

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer