Un premier film pour Remstar Studios

Paul Rudd sera l'une des deux têtes d'affiche... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

Paul Rudd sera l'une des deux têtes d'affiche du premier film produit par Remstar Studios, l'autre étant Steve Coogan.

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fruit de l'alliance en 2015 entre le Groupe Remstar (Maxime Rémillard) et le producteur hollywoodien Clark Peterson (MonsterThe Prophet), Remstar Studios produit actuellement son premier film : An Ideal Home, une comédie américaine mettant en vedette Paul Rudd (Ant-Man) et Steve Coogan (Philomena).

Le tournage du long métrage écrit et réalisé par Andrew Fleming (Hamlet 2) a débuté le 11 mai dernier au Nouveau-Mexique. On y suit l'histoire d'Erasmus (Coogan) et de Paul (Rudd), un couple à la vie extravagante forcé d'accueillir le petit-fils d'Erasmus dans sa petite vie parfaite.

« Erasmus est le pendant masculin de Martha Stewart. Il a une émission de cuisine très populaire, et Paul est son producteur, plus terre à terre », précise le producteur Clark Peterson à propos de ce premier film qui devrait donner le ton aux prochains projets de Remstar Studios.

« Nous avons examiné plus de 200 projets au cours des dernières années pour dénicher le bon. »

« Le marché est très difficile en ce moment, et beaucoup de films ne marchent pas. C'est un scénario bien écrit et très drôle, réalisé par un cinéaste de talent avec deux grosses vedettes. Mais il y a une vraie émotion aussi », ajoute le producteur, qui annoncera prochainement un deuxième film en chantier dont les effets spéciaux devraient être réalisés au Québec.

Des films québécois à venir?

An Ideal Home est ainsi le premier projet financé conjointement par Remstar Studios et le Fonds Capital Culture Québec (FCCQ) depuis la création du Fonds Partenaires Capital Remstar S.E.C. pour la production en avril 2015.

Bien qu'étant ouvert à tourner au Québec ou à y assurer la postproduction de certains de ses films, Remstar Studios a choisi de produire un premier film entièrement américain pour donner le coup d'envoi à ses activités. Peut-on s'attendre à des films québécois à l'avenir ?

« Nous sommes très ouverts, laisse entendre M. Peterson. J'aime beaucoup tourner au Québec. Pour le moment, l'important est de faire des films qui vont bien marcher rapidement pour pouvoir continuer à travailler à l'international. On a bien sûr étudié des projets québécois. Mais on veut faire attention à ne pas produire des films qui vont perdre de l'argent. Mais si c'est le bon film, peu importe la langue ! »

Fondé en 2011, le Fonds Capital Culture Québec (partenaire de Remstar Studios) a un actif de 100 millions (60 millions du gouvernement du Québec et 40 millions du Fonds de solidarité FTQ) pour financer des projets culturels québécois d'envergure destinés à l'exportation à l'international.

« Notre mandat est d'encourager des projets qui feront rayonner la culture québécoise à l'international, précise Maurice Prud'homme, directeur général de l'institution. C'est au centre de nos préoccupations. Mais les retombées pour le Québec ne doivent pas forcément avoir lieu dès le premier projet. »

Remstar Films, société soeur de Remstar Studios, a pour sa part acquis les droits canadiens du film An Ideal Home pour sa distribution en 2017 dans les salles de cinéma.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer