Le nouveau André Forcier en ouverture du FFM

Le nouveau long métrage d'André Forcier, Embrasse-moi comme tu... (PHOTO FOURNIE PAR FILMOPTION INTERNATIONAL)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR FILMOPTION INTERNATIONAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mario Cloutier

Le nouveau long métrage d'André Forcier, Embrasse-moi comme tu m'aimes, ouvrira le 40e Festival des films du monde le 25 août. Le cinéaste est un vieil ami du festival de Serge Losique, un homme pour qui il éprouve beaucoup de respect et qu'il qualifie d'«intègre».

«N'en déplaise à ses détracteurs, le FFM reste le seul festival de catégorie A en Amérique, dit-il en entrevue téléphonique. M. Losique est très respecté à l'étranger et par les directeurs de festivals internationaux.»

Trois de ses films (Côteau rouge, Le vent du Wyoming et Une histoire inventée) ont été présentés au FFM au cours des ans et les trois ont reçu différents prix. André Forcier estime que les qualités du grand manitou du FFM ne sont plus à démontrer. 

«Il y a d'autres cinéastes qui appuient Serge. C'est un grand connaisseur de cinéma, un être d'une grande persévérance.»

Comment le réalisateur d'Au clair de la lune, qui a déjà été membre du jury au FFM, explique-t-il le fait que tant de gens lui ont tourné le dos dans les dernières années?

«Ce sont les fonctionnaires qui le boudent actuellement, mais Serge Losique a eu l'audace et la capacité d'aller chercher des fonds à l'étranger afin de continuer à présenter le festival. Je suis convaincu qu'il va avoir lieu encore cette année.»

Serge Losique et André Forcier, même combat? Le cinéaste indépendant ne l'a pas toujours eu facile avec les institutions lui non plus. 

«À la suite de certaines prises de position, je me suis fait des ennemis, raconte-t-il. J'ai été au purgatoire. Je ne peux pas diffuser Acapulco Gold parce qu'il est victime d'un embargo. Et Je me souviens, l'un de mes meilleurs films, a eu un dépassement de coûts de 450 000 $. J'y ai mis mes économies, mais tout le monde a été payé.»

Distribution de prestige

Distribué par FilmOption, Embrasse-moi comme tu m'aimes se déroule au Québec lors de la Seconde Guerre mondiale. Un jeune homme qui s'occupe de sa soeur jumelle handicapée veut s'enrôler, mais celle-ci ne l'entend pas de la même oreille.

L'affiche très relevée du film comprend notamment les noms de Céline Bonnier, Antoine Bertrand, Réal Bossé, Roy Dupuis, Pascale Montpetit, Julien Poulin et Rémy Girard.

Embrasse-moi comme tu m'aimes sera en présenté en première mondiale et en compétition officielle au Festival des films du monde, qui aura lieu du 25 août au 5 septembre.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer