• Accueil > 
  • Cinéma 
  • The Secret Life of Pets: Danger, film adorablement «bête»! ***1/2 

The Secret Life of Pets: Danger, film adorablement «bête»! ***1/2

Max, Duke et Katie sont trois des nombreux... (PHOTO FOURNIE PAR UNIVERSAL PICTURES)

Agrandir

Max, Duke et Katie sont trois des nombreux personnages de The Secret Life of Pets.

PHOTO FOURNIE PAR UNIVERSAL PICTURES

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sonia Sarfati
La Presse

Attention, ce film est dangereux. De ceux qui poussent les enfants, dès la sortie de la salle, à supplier papa-maman : « Je veux un chien ! » ou « Pourquoi on n'a pas un chat ? ! » Et, pire encore, qui incitera les adultes à, cette fois, s'ouvrir plus sérieusement à l'idée d'adopter un pitou ou un minou.

Affiche du film The Secret Life of Pets... (IMAGE FOURNIE PAR UNIVERSAL PICTURES) - image 1.0

Agrandir

Affiche du film The Secret Life of Pets

IMAGE FOURNIE PAR UNIVERSAL PICTURES

The Secret Life of Pets de Chris Renaud et de Yarrow Cheney, s'il a des airs de parenté avec Toys Story et un « creux » à mi-parcours - surtout quand les bêtes arrêtent d'agir comme telles pour se mettre, par exemple, à conduire un autobus - est plus drôle que Zootopia et, sous ses allures familières, creuse le sillon de la comédie romantique... pas si souvent abordé en animation pour les plus jeunes.

À la « bromance » plus convenue s'ajoute en effet une histoire d'amour non partagé - en tout cas, pour un temps - sur fond d'un New York fabriqué de toute pièce par ordinateur, mais magnifique et riche en détails.

Max le terrier (dans une prestation qui rappelle celle de Woody le cow-boy), donc, vit dans la Grosse Pomme en compagnie de Katie, qui l'a adopté quand il n'était qu'un chiot. Une vie canine qui ronronne. Jusqu'à ce que sa maîtresse revienne à l'appartement avec le gros et poilu Duke (le Buzz Lightyear du duo).

Ce n'est pas le coup de foudre, tant s'en faut. Jusqu'à ce que les deux compères se retrouvent perdus, sans collier, poursuivis par les agents de la fourrière et la bande de Snowball le lapin blanc, composée d'animaux domestiques ayant été abandonnés, donc, qui ont une dent contre les humains.

ÉQUIPE IMPROBABLE

Heureusement, des alliés se pointeront pour sauver le tandem, menés par la craquante Gidget, un loulou de Poméranie immaculé qui a un faible pour Max... et pour les telenovelas. Les amours déchirantes et les passions qui déplacent les montagnes, elle connaît.

Elle va convaincre la plus improbable des faunes de l'accompagner dans cette opération sauvetage : Chloé la chatte obèse, Mel le carlin hyperactif, Norman le cochon d'Inde perdu, Buddy le teckel, Pop le vieux basset (« Je suis tellement âgé que pour moi, chaque respiration est un cliffhanger », dira-t-il dans une des - nombreuses - excellentes répliques du film).

Presque tous habitent le même immeuble et, dans les premiers moments du long métrage, on découvre leur environnement et leur vraie vie (!), celle qui commence dès que leurs maîtres ont disparu pour la journée. C'est absolument délicieux. Comme la conclusion (multiple) du film, où chacun retrouve son-sa-ses chacun(e)s - puisque toute l'aventure se déroule dans une seule journée.

C'est rythmé, drôle, émouvant, très beau, attachant, déjanté (scène mémorable de « trip » après consommation excessive de saucisses). Et contagieux. Vous avez dit : « Je veux un chien » ? Chose sûre, vous allez l'entendre.

***1/2

The Secret Life of Pets (V.F. : Comme des bêtes). Film d'animation de Chris Renaud et Yarrow Cheney. Avec Louis C.K., Kevin Hart, Ellie Kemper. 1 h 27.

> Consultez l'horaire du film

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer