Diddy poursuivi par sa chef cuisinière

Le rappeur américain Diddy est poursuivi par son ancienne chef cuisinière qui... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Le rappeur américain Diddy est poursuivi par son ancienne chef cuisinière qui rapporte avoir été particulièrement mal à l'aise quand elle a dû servir au chanteur des repas «post-coïtaux», et l'accuse de ne pas l'avoir rémunérée suffisamment pour ses heures supplémentaires.

Cindy Rueda réclame des dommages intérêts d'un montant non spécifié pour des accusations, niées par Diddy, qui incluent harcèlement sexuel et non-paiement des heures supplémentaires.

Mme Rueda affirme qu'elle travaillait parfois de 9h du matin à 2h du matin le lendemain quand elle cuisinait pour Diddy, dont le vrai nom est Sean Combs et qui se faisait appeler auparavant Puff Daddy.

Selon la plainte déposée lundi devant un tribunal de Los Angeles, le rappeur demandait à sa cuisinière «de préparer et servir entrées et collations pour lui et ses invités alors que M. Combs et ses invités étaient engagés dans des activités sexuelles, ou immédiatement après».

À une occasion au moins, Mme Rueda affirme qu'elle a été «appelée par M. Combs pour lui servir un repas post-coïtal», au cours duquel il a fait des remarques suggestives.

À une autre occasion elle dit qu'un homme invité chez le rappeur est entré dans la cuisine complètement nu pendant qu'elle était en train de cuisiner, et il lui a demandé «de regarder et d'admirer ses parties génitales après qu'il eut été engagé dans une activité sexuelle avec une autre invitée».

Un représentant de Diddy a nié ces accusations: «C'est une plainte frivole d'une ancienne employée qui a été renvoyée pour une bonne raison».

Cindy Rueda dit avoir été renvoyée l'an dernier après avoir été accusée de vol. Elle affirme avoir pris une montre qu'une autre employée femme de ménage de Diddy avait dit avoir trouvée dans une poubelle.

L'ancienne chef gagnait 150 dollars par jour, même si elle travaillait parfois de très longues heures ou voyageait avec le chanteur. Celui-ci lui avait offert un emploi à temps plein en 2015 mais elle avait refusé en raison «des heures de travail et de la paye déraisonnables».

Après plusieurs albums à succès dans les années 1990, Diddy est devenu un homme d'affaires reconnu dans les domaines de la mode et des boissons, le magazine spécialisé Forbes estimant sa fortune à 750 millions de dollars.

En 2003, il avait demandé de meilleures conditions de travail pour les travailleurs au Honduras après que des militants eurent découvert comment ils travaillaient dans les ateliers de production de sa ligne de vêtements Sean John.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer