Accord amiable pour mettre fin à la plainte contre Caitlyn Jenner

Caitlyn Jenner... (photo archives reuters)

Agrandir

Caitlyn Jenner

photo archives reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

Caitlyn Jenner, née Bruce, est parvenue à un accord amiable avec la famille d'une femme qui a été tuée lors d'un carambolage dans lequel a été impliquée il y a un an l'ancien athlète champion olympique.

Les avocats des plaignants ont déposé des documents demandant au tribunal de Santa Monica de mettre fin à la procédure. Les termes de l'accord n'ont pas été divulgués. Philip Boesch Jr, l'avocat de Mme Jenner, a confirmé à l'AFP jeudi que la plainte avait été abandonnée, sans faire aucun autre commentaire.

Dana Redmond et William Howe, les beaux-enfants de Kim Howe, 69 ans, tuée lors de cet accident survenu sur une autoroute de Malibu, avaient poursuivi Caitlyn Jenner en mai pour négligence.

Une seconde plainte au civil, déposée par l'agent artistique Jessica Marie Steindorff, blessée pendant le carambolage, a également donné lieu fin 2015 à un accord amiable et a été abandonnée.

En septembre, la procureure de Los Angeles Jackie Lacey avait déjà annoncé qu'aucun chef d'accusation au pénal ne serait retenu contre celle qui a remporté une médaille olympique au décathlon sous le nom de Bruce Jenner aux Jeux de Montréal en 1976 avant de devenir une star de la téléréalité aux côtés de son ex-femme Kris Jenner, de ses filles et belles-filles, dont Kim Kardashian et Kendall Jenner.

Les autorités avaient initialement estimé que Caitlyn Jenner, qui s'appelait encore Bruce, conduisait de façon imprudente au vu des conditions de circulation du jour de l'accident, même si elle ne dépassait pas les limites de vitesse autorisées.

Caitlyn Jenner, 65 ans, belle-mère de Kim Kardashian, a très médiatiquement annoncé son changement d'identité sexuelle en avril dernier, puis est apparue en juin pour la première fois en femme sur la couverture de l'édition de juillet du magazine Vanity Fair, dévoilant en même temps le prénom féminin qu'elle s'était choisi.

Elle est depuis devenue l'une des porte-drapeaux du mouvement transgenre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer