Un ami de Justin Bieber accusé de possession de drogues

Justin Bieber se rend à un poste de... (Nathan Denette)

Agrandir

Justin Bieber se rend à un poste de police de Toronto, mercredi, pour répondre à des accusations de voies de faits, à la suite de l'agression d'un chauffeur de limousine.

Nathan Denette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press

Un ami de Justin Bieber, Lil Za, fait face à deux chefs d'accusation de possession de drogue, après que des détectives l'eurent trouvé dans la maison du chanteur, le mois dernier, en possession d'ecstasy et d'oxycodone.

Le rappeur émergent a été arrêté le 14 janvier lorsque les détectives du shérif ont fouillé le manoir de Justin Bieber à Los Angeles, à la recherche de preuves voulant que le jeune homme ait lancé des oeufs sur la maison de son voisin, ce qui aurait causé des dommages évalués à plusieurs milliers de dollars.

Lil Za, Xavier Dominique Smith de son vrai nom, est la seule personne qui a été arrêtée durant la fouille. Justin Bieber fait toujours l'objet d'une enquête pour vandalisme dans cette affaire.

M. Smith est aussi accusé d'avoir endommagé ou détruit un téléphone de prison. Les trois accusations sont de nature criminelle.

Les registres de la prison montrent qu'aucun avocat n'a encore été choisi pour représenter le jeune homme de 20 ans.

Les autorités avaient initialement affirmé que Lil Za était soupçonné de possession de cocaïne, mais ont modifié les accusations qui pesaient contre lui après avoir analysé les drogues.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer