Justin Bieber crée un tollé en évoquant Anne Frank

Justin Bieber... (Photo: Reuters)

Agrandir

Justin Bieber

Photo: Reuters

Partager

La Presse Canadienne
Amsterdam

Justin Bieber a de nouveau retenu l'attention pour ses agissements à l'extérieur des salles de concerts, cette fin de semaine, une nouvelle gaffe à survenir pendant sa tumultueuse tournée mondiale.

La vedette canadienne de la musique s'est attiré les foudres des internautes, dimanche, pour une note qu'il aurait laissée dans le livre des visiteurs de la maison d'Anne Frank, à Amsterdam, après avoir visité le musée pendant plus d'une heure avec sa suite, vendredi.

Sur la page Facebook du musée, il est indiqué que Bieber aurait espéré qu'Anne Frank «soit une Belieber», le surnom adopté par les fans du chanteur. Ce commentaire a déchaîné les passions sur Facebook, plusieurs utilisateurs accusant le chanteur de 19 ans de manquer de respect et d'être ignorant.

Certains internautes se servant du réseau social Twitter ont adopté une attitude un peu plus frivole, dressant la liste d'autres personnalités historiques - incluant Abraham Lincoln et Helen Keller - qui auraient pu être des fans du jeune homme.

Anne Frank était une adolescente juive qui a tenu un journal alors qu'elle se cachait de l'occupation nazie lors de la Deuxième Guerre mondiale. Elle est morte dans un camp de concentration. Son journal est devenu le document le plus lu à émerger de l'Holocauste.

Une porte-parole du musée, Maatje Mostart, a confirmé dimanche que Justin Bieber avait visité l'endroit vendredi soir.

Selon Mme Mostart, les responsables du musée étaient heureux d'accueillir la vedette, et ont dit ne pas avoir été offensés par ses remarques. La vedette a appelé à l'avance et a reçu une visite guidée, a ajouté Mme Mostart.

Une source de l'entourage de la vedette pop a mentionné que le jeune homme avait voulu dire «que cela aurait été un honneur de l'avoir comme fan», et que la visite avait été une expérience éducative et positive.

Le chanteur a provoqué des vagues au cours des dernières semaines, avec des choix vestimentaires douteux, des épisodes de colère et des incidents qui ont eu pour effet de perturber ses concerts.

Le mois dernier, Justin Bieber a dû laisser un singe en quarantaine après que les autorités allemandes eurent indiqué qu'il n'avait pas les formulaires nécessaires pour faire entrer l'animal au pays.

Le chanteur poursuit sa tournée jusqu'en août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer