Alexandre Taillefer investit en culture avec Mishmash

Alexandre Taillefer a lancé Mishmash, un nouveau collectif... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Alexandre Taillefer a lancé Mishmash, un nouveau collectif culturel.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alexandre Taillefer lance Mishmash, un «collectif expérientiel» ayant pour mission de faire rayonner le talent montréalais et québécois à l'échelle nationale et internationale.

Alexandre Taillefer voit grand, haut et (très) loin. Il a réuni jeudi matin les médias au sommet de la Place Ville Marie, pour annoncer la création d'un nouveau collectif culturel. Son nom? Mishmash. Sa mission? Faire briller le talent local à l'échelle internationale.

Initiative d'XPND Capital, dont Taillefer est l'associé principal, Mishmash regroupe - pour l'instant - trois entreprises culturelles montréalaises: La Tribu, le Groupe Piknic Électronik et Opéra Concept MP, producteur du spectacle Another Brick In The Wall-l'Opéra qui sera créé en mars 2017 à la salle Wilfrid-Pelletier. L'investissement de départ se chiffre entre 15 et 20 millions $. Toutefois, l'homme d'affaires lance un appel aux joueurs du milieu culturel qui aurait envie de se joindre au collectif, et d'investir pour la création de projets innovateurs. Il se fixe un objectif de 200 millions $ de chiffres d'affaires d'ici trois ans.

«Ce que nous créons avec Mishmash, explique Taillefer, c'est un levier pour permettre aux acteurs culturels qui connaissent du succès au Québec de générer de la croissance en exportant leur savoir-faire partout dans le monde. Certes, le marché québécois est important pour nous. Mais on doit aussi voir le potentiel de développement de l'essence montréalaise à l'étranger». Concrètement, Mishmash offrira des conseils et ressources en matière de financement, de marketing et d'exportation aux membres du collectif. Tout en laissant le contrôle aux créateurs, car XPND Capital demeurera actionnaire à 40 % et moins.

«On a des projets complètement fous, dit Taillefer, dont celui d'exporter le Festival Igloofest... Et pas seulement des villes nordiques où il y a de la neige!» Inspiré du succès international d'une entreprise comme le Cirque du Soleil,  Mishmash vise principalement les entreprises «trop grandes pour être petites et trop petites pour être grandes».

«Les premiers investissements de Mishmash témoignent de notre objectif de réunir, d'accompagner et de propulser des leaders culturels et des créateurs innovateurs vers de nouveaux horizons», conclut Alexandre Taillefer.

Pour en savoir plus: www.mishmash.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer