• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > La ministre St-Pierre mise sur les médias communautaires 

La ministre St-Pierre mise sur les médias communautaires

La ministre de la Culture, Christine St-Pierre.... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La ministre de la Culture, Christine St-Pierre.

Photothèque Le Soleil

Nathalie Collard
La Presse

Le gouvernement du Québec n'est pas insensible à la situation des hebdomadaires indépendants, assure la ministre de la Culture, Christine St-Pierre qui, dans la foulée du rapport Payette sur l'avenir de l'information au Québec, a fait une tournée des régions pour prendre le pouls du milieu.

«C'est une situation inquiétante pour eux, mais s'ils sont témoins de concurrence déloyale, il y a toujours le recours aux tribunaux ou au Bureau de la concurrence, dit-elle. Il y avait aussi la possibilité d'un crédit d'impôt accordé aux journaux qui embauchent un journaliste professionnel, mais à ma grande surprise, la profession a rejeté l'idée d'un statut professionnel. Mais je ne baisse pas les bras pour autant, je crois cependant que la diversité des voix passe par les médias communautaires. Ces derniers sont sous ma responsabilité, je crois qu'ils représentent une voix importante et je veux les soutenir le plus possible. C'est plutôt ça, mon obsession.»

Le dernier budget Bachand a annoncé une augmentation de 1 million de dollars à la subvention de 4 millions déjà accordée aux médias communautaires. C'était d'ailleurs une des recommandations du rapport Payette qui a en outre proposé la mise sur pied d'une plateforme d'information régionale, sous l'égide de Télé-Québec. La société d'État a fait une tournée dans différentes régions et devrait présenter son projet sous peu. «C'est une autre belle façon d'assurer une diversité des voix, souligne la ministre. Télé-Québec va présenter un projet qui s'appuie beaucoup sur la participation des médias communautaires de chaque région, il y a une grande soif pour ce type d'information.»

C'est une bonne nouvelle pour Anne-Marie Courtemanche, éditrice avec deux partenaires de District 9, journal de quartier lancé il y a quelques mois à Saint-Lambert, sur la Rive-Sud. «J'ai lancé ce journal parce que je crois à une information locale de qualité, dit-elle. Les gens veulent savoir ce qui se passe chez eux, veulent connaître les décisions de leur ville. Je ne suis pas touchée par la guerre entre les deux grands groupes de presse, car je suis un organisme à but non lucratif et que je fais de l'information hyperlocale dans un marché qui ne les intéresse pas. Par contre, de façon indirecte, je ressens les contrecoups de cette guerre quand vient le temps de distribuer mon journal. Les deux groupes ont racheté toutes les petites entreprises de distribution, la seule solution de rechange, c'est la poste. Si on ne veut pas être distribué dans un des deux sacs plastique, ce n'est pas évident.»

***

Les hebdomadaires en chiffres

Hebdomadaires appartenant à Corporation Sun Media (Quebecor): 56

Hebdomadaires appartenant à TC Transcontinental: 67

Hebdomadaires indépendants: 30

Source: Hebdos Québec

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer