Jane Lynch: en scène!

Jane Lynch désirait depuis longtemps être du festival... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Jane Lynch désirait depuis longtemps être du festival Just For Laughs, ce qui sera chose faite ce soir.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Juste pour rire
Juste pour rire

Nos articles sur le Festival Juste pour rire. »

Sonia Sarfati
La Presse

On ne rit pas à Just for Laughs quand vient le temps d'organiser une soirée de gala(s). Pensons à ce soir. La scène de la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts sera coup sur coup occupée par Sue Sylvester, l'entraîneuse des meneuses de claque de l'école William-McKinley dans Glee, puis par le capitaine Jean-Luc Picard de l'Enterprise dans Star Trek: The Next Generation.

Bref, Jane Lynch et ses invités à partir de 19h; Sir Patrick Stewart et les siens, dès 21h45. C'est du... sérieux.

Pour la première, ce sera - justement - une première. «Mais il y a longtemps que je désirais passer par ce festival», a-t-elle indiqué dans une entrevue téléphonique accordée à La Presse. Une entrée par la grande porte que cette vétérante de la scène voit comme un honneur. Assez pour y consacrer une partie de ses vacances: «Je suis en congé à Montecillo, en Californie, mais j'y travaille en ce moment: vous m'avez au bout du fil», riait-elle.

Plus sérieusement, elle avait un monologue à préparer et des invités à apprivoiser, n'étant pas particulièrement familière avec le travail des Danny Bhoy, Tom Papa, Wil Anderson, Ronny Chieng, Ian Edwards, Kristeen Von Hagen et Dan Naturman. Autant d'humoristes avec lesquels elle devait répéter hier et aujourd'hui, avant de quitter Montréal.

Séjour éclair, donc, pour la grande dame à l'horaire chargé: depuis l'an dernier, elle sillonne les États-Unis avec un spectacle cabaret de son cru - «Il n'est pas dit que je ne passerai pas par le Canada d'ici la fin de la tournée» - et elle fera à l'automne (déjà... et tant mieux!) un retour au petit écran puisqu'elle sera la tête d'affiche d'Angel From Hell, une comédie de situation dont la diffusion commencera en novembre sur le réseau CBS (sur Global au Canada).

«C'est l'histoire d'une femme qui doit en convaincre une autre qu'elle est son ange gardien... alors que la seconde pense avoir affaire à une illuminée ou à une alcoolique. Je joue Amy. L'ange gardien», résume celle qui, pendant cinq ans, a fait craquer des millions de téléspectateurs en incarnant la machiavélique Sue Sylvester de Glee. Dont elle ne s'ennuie pas.

«Ça a duré le temps que ça a duré, c'est bien ainsi. Mais je suis heureuse de sentir qu'elle est là, dans les mémoires.»

Assez présente à a télévision - elle était formidable dans la trop courte série Party Down, pour laquelle elle éprouve une affection particulière -, Jane Lynch avoue toutefois avoir une prédilection pour la scène. Où elle a commencé. Où elle revient toujours. «Il est difficile de mettre des mots sur ce que cela signifie exactement, mais j'aime que ce ne soit jamais la même chose d'un soir à l'autre, que le public fasse partie de la représentation et qu'une fois le rideau tombé, on mette le spectacle derrière soi.»

Surtout si ce soir-là, la magie n'était pas là? «Ça n'arrive pas. Un mauvais spectacle est une chose qui n'existe pas. Plus jeune, j'ai vécu dans la crainte de ce spectacle-là. Le mauvais. Le raté. Maintenant, je sais que chaque spectacle est bon.»

Ce qui est de très bon augure pour ce soir.

______________________________________________________________________________

Le gala Just For Laughs de Jane Lynch, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts ce soir, 19h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer