Festival de jazz: Feist en spectacle extérieur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nouvelles et entrevues
Nouvelles et entrevues

Nos articles sur le Festival de jazz de Montréal. »

Jean Philippe Angers
La Presse Canadienne
Montréal

Une célébration de la musique du Mali, pays éprouvé par des combats meurtriers dans la dernière année, viendra clore le 34e Festival international de jazz de Montréal (FIJM).

Ainsi, le duo Amadou & Mariam se produira à l'extérieur en compagnie de leur invitée, Fatoumata Diawara, chanteuse et compositrice présente aux FrancoFolies l'année dernière.

«On a voulu faire quelque chose d'un peu particulier avec Amadou & Mariam, un duo qui vient souvent à Montréal. C'est pourquoi on a invité Fatoumata Diawara à participer. On ne veut pas faire une soirée de solidarité, et on veut seulement dire: «oui ça va mal au Mali, mais il y a quand même de la bonne musique qui se fait là'. C'est une façon pour nous d'encourager le Mali, en encourageant les musiciens qui viennent de là», a fait valoir le vice-président programmation et production du FIJM, Laurent Saulnier.

Dans un autre des trois principaux grands événements extérieurs gratuits, l'auteur-compositeur et DJ français Wax Tailor viendra faire la fête avec son trip-hop et hip-hop orchestral, aux côtés d'invités spéciaux.

Le FIJM a dévoilé l'ensemble de sa programmation extérieure, mardi, qui compte aussi en ouverture la vedette de la pop indie Feist.

En fait, ce sont 300 concerts gratuits qui se déclineront sur dix scènes du 28 juin au 7 juillet à Montréal, un volet extérieur qui compte pour environ les deux tiers de la programmation.

M. Saulnier a relevé parmi les prestations à surveiller l'orchestre de 30 musiciens de Chicago Mucca Pazza - une «super belle folie» -, les dix ans du laboratoire éclaté JazzLab, les Lost Bayou Ramblers de La Nouvelle-Orléans ou encore la chanteuse blues Christine Salem de l'île de La Réunion.

«S'il y a une artiste world à découvrir, c'est bien elle», dira le coresponsable de la programmation.

Le pianiste et protégé d'Oscar Peterson, Robi Botos, grand prix de jazz 2012 du festival, le pianiste Jérôme Beaulieu en trio, révélation jazz Radio-Canada 2013, Francis et ses peintres, projet du chanteur fantaisiste français Katerine, The Barr Brothers et le Montréalais Jordan Officer, en prestation avant son départ comme artiste en résidence à New York, seront aussi au menu.

Jordan Officer, reconnu notamment pour sa collaboration avec Susie Arioli, offrira les pièces de son nouveau maxi plus blues. Il quittera peu après pour la Grosse Pomme.

«Ça tombe à un beau moment. Je sors un EP ce jeudi. Ce sera l'occasion de souligner un travail d'expérimentation que je fais à Montréal depuis six mois. Ce sera aussi le dernier show avant de partir six mois à New York, un séjour qui devrait m'amener vers un nouvel album. Je n'ai jamais vécu ailleurs qu'à Montréal. Ce sera intéressant de me déraciner un peu», a relaté le musicien, maître de la six cordes.

Vingt ans après son premier festival, Lorraine Klaasen partagera sa plus récente création, Tribute to Miriam Makeba, Juno du meilleur album musique du monde cette année.

Les Porn Flakes et Sébastien Plante débarquent par ailleurs avec un programme triple consacré aux Rolling Stones.

«Il se passe beaucoup de choses avec les Rolling Stones cette année (avec la tournée du cinquantenaire). Mais je trouvais vraiment intéressant de reconnaître la validité de la musique - au-delà du lifestyle, de la réputation de légendes du rock - qui a touché aux racines, à la musique traditionnelle blues, au reggae, au rythm & blues, à la musique organique d'antan qui les a influencés», a exprimé Sébastien Plante.

Côté répertoire, il s'agira d'interpréter dans son intégralité l'album de 1972 Exile on Main Street, pas si bien reçu à sa sortie, mais devenu un disque mythique depuis ce temps. «Nous allons plonger dans la bible des Stones. C'est un vieux fantasme», a ajouté le rockeur des Respectables.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer