Les Rolling Stones électrisent des milliers de fans à Glastonbury

Mick Jagger et Keith Richards... (PHOTO JIM ROSS, AP)

Agrandir

Mick Jagger et Keith Richards

PHOTO JIM ROSS, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
PILTON

Des dizaines de milliers de personnes ont accueilli samedi soir avec un énorme enthousiasme les Rolling Stones au festival de Glastonbury dans le sud-ouest de l'Angleterre, où le groupe se produisait pour la première fois en plus de 50 ans de carrière.

«Si c'est la première fois que vous voyez le groupe, alors il faudra revenir», a déclaré le presque septuagénaire Mick Jagger à une foule de spectateurs dont la plupart n'étaient pas nés lorsque les Stones ont commencé à donner leurs premiers concerts.

Se mouvant comme un félin sur la grande scène Pyramide avec sa démarche dansée caractéristique, Jagger a entamé son concert dans une veste verte scintillante, en interprétant le classique de 1968 Jumpin' Jack Flash sur fond de feux d'artifice.

En plus de deux heures de musique, les Stones ont ravi la foule avec une série de classiques, mais aussi avec une chanson de style country, Glastonbury Girl. Ce morceau parle des bottes en caoutchouc portées traditionnellement par les gens qui participent au plus célèbre festival de musique de Grande-Bretagne, au terrain souvent rendu boueux par la pluie.

Pour Sympathy for the Devil, Jagger avait revêtu un manteau en plumes d'autruche noires. Des flammes ont jailli du sommet de la pyramide et un phénix mécanique géant s'est mis en mouvement en haut de la scène.

Les fans avaient pris place depuis parfois douze heures avant le début du spectacle qui a culminé avec les bis répétés de You Can't Always Get What You Want et Satisfaction.

Les organisateurs avaient augmenté le nombre des places, persuadés que beaucoup des 135 000 festivaliers voudraient venir écouter le groupe légendaire.

L'un des organisateurs, Michael Eavis, aurait passé plusieurs années à tenter de convaincre les Stones de participer au festival.

«Nous avons attendu longtemps que les Stones viennent jouer. De les avoir ici maintenant, c'est merveilleux», a déclaré Eavis dans un message diffusé au public pour introduire le groupe.

Le festival de Glastonbury, qui compte aujourd'hui 58 scènes, avait été à ses débuts en 1970 un simple rassemblement hippie ayant attiré 1500 personnes. Il affiche complet des mois à l'avance.

Selon les chaînes de télévision britanniques, le prince Harry, 28 ans, frère du prince William, a été repéré parmi les quelque 135 000 festivaliers qui se sont rassemblés sur le vaste terrain d'une exploitation agricole où se déroule ce festival de musique en plein air.

Les trois journées principales du festival se terminent dimanche avec le groupe folk Mumford and Sons.

Les Rolling Stones ont donné une série de concerts en Amérique du Nord dans le cadre d'une tournée marquant les cinquante ans de leur carrière, avant plusieurs spectacles cet été en Grande-Bretagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer