Glen LeMesurier: le sculpteur du Mile End

Peu d'oeuvres de Glen LeMesurier sont colorées. «Des... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Peu d'oeuvres de Glen LeMesurier sont colorées. «Des amis m'ont conseillé d'en peindre, alors j'ai fait quelques essais avec de la peinture aérosol», dit-il.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les quartiers montréalais ont leurs cafés, leurs boulangers, leurs épiceries, leurs églises. Le Mile End a, en plus, son sculpteur: Glen LeMesurier. L'artiste montréalais de 55 ans essaime depuis des années son quartier de ses grandes sculptures métalliques. Cet été, on peut même les visiter dans le cadre de circuits touristiques... Suivez le guide!

Certains artistes sont plus proactifs que d'autres pour donner de la visibilité à leurs oeuvres. Glen LeMesurier a choisi de faire exister ses sculptures sur les domaines public et privé en allant sonner aux portes des maisons du Mile End! Chaque fois, il tente de convaincre les résidants d'en adopter une sur leur terrain. Et ça marche!

Le cerveau de Glen LeMesurier a la forme du quartier Mile End! En effet, rarement a-t-on vu à Montréal un artiste aussi impliqué au sein de son environnement. Déterminé à faire connaître son art, il désire le faire partager et éveiller chez ses voisins le plaisir de contempler ses sculptures créées en recyclant des pièces métalliques.

Ce recyclage est sa signature. Glen LeMesurier réalise des sculptures en assemblant des objets métalliques trouvés dans des décharges industrielles. Il en a déjà vendu au Cirque du Soleil et à la firme Ubisoft. Il installe également ses oeuvres à la patine rouillée sur le domaine public et privé.

Son atelier se trouve au bord de la voie de chemin de fer du CN, à l'angle de la rue Waverly et de l'avenue Van Horne. Tout près de là, il a «conquis» une friche industrielle en y plaçant - petit à petit et discrètement... la nuit! - 55 de ses sculptures d'acier. Logiquement baptisé Le jardin du crépuscule, ce lieu sauvage et fleuri est finalement devenu, après quelques péripéties municipales, un espace vert officiel de Montréal.

Le jardin du crépuscule, oeuvre créée (de nuit!) par... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Le jardin du crépuscule, oeuvre créée (de nuit!) par le sculpteur Glen LeMesurier près de la voie ferrée du CN et du pont d'étagement Van Horne.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Une oeuvre en Éclosion

Comme son Jardin du crépuscule commence à être saturé, Glen LeMesurier essaime son quartier de ses créations. Un projet qu'il a intitulé Éclosion. Ses sculptures sont solidement ancrées devant des maisons de particuliers, dans le quadrilatère comprenant les rues Waverly et Saint-Urbain et les avenues Van Horne et Fairmount.

«Depuis l'an dernier, j'ai approché 60 propriétaires pour leur proposer d'installer gratuitement des sculptures en face de leur maison. J'en ai déjà placé 23!»

La documentariste Marie Sterlin, qui habite rue Waverly, a eu un coup de foudre en découvrant les oeuvres de LeMesurier. Elle été la première à en accueillir une devant chez elle. «Ça fait 20 ans que je suis folle de son travail et de sa présence dans le quartier», dit-elle.

Les gens du quartier qui acceptent une de ses oeuvres - dont pas mal d'artistes - n'en deviennent pas propriétaires pour autant. Mais ils peuvent l'acquérir. «Ça m'est arrivé déjà deux fois», dit Glen LeMesurier.

Au café Maestro, à l'intersection de Saint-Viateur et de Saint-Urbain, Eva Zaborowska expose aux murs de son commerce de petites oeuvres de Glen LeMesurier. Des coffrets qui renferment des objets hétéroclites comme un fer à cheval, une clochette ou un presse-purée et qu'il vend quelques centaines de dollars.

«C'est lui qui a créé le grillage en fer forgé du café, dit-elle. C'est comme ça que j'ai connu le sculpteur du quartier!»

«Dans le coin, il est très apprécié, ajoute son fils, Randy Chattou. Son approche est délicate malgré les matières qu'il utilise. Il fait connaître le côté village et bohémien du Mile End.»

Visites guidées

L'intérêt pour les sculptures de Glen LeMesurier ne se dément pas et dépasse maintenant les frontières du Mile End. Dyad, une boutique d'«écomobilité» du Plateau qui organise des tours en scooters électriques, montrera les sculptures à ses clients cet été. «Ça va faire partie de nos activités à la fin du mois», dit Nancy Joseph, responsable des visites guidées chez Dyad.

L'artiste organisera lui aussi des visites guidées de ses oeuvres le 21 août prochain. «Je suis en train de mettre des plaques près des sculptures pour rendre les circuits plus intéressants», dit-il.

Déterminé, Glen LeMesurier ne roule toutefois pas sur l'or. «Parfois, je me demande pourquoi je fais encore ça, dit-il. Mais bon, je fais aussi de petits travaux pour des gens du voisinage. Ça m'aide.»

Ayant déjà exposé ses oeuvres près de l'ancien Forum, dans le Vieux-Montréal et au parc des Faubourgs, Glen LeMesurier se réjouit de voir ses oeuvres se multiplier. Le parc régional de Saint-Bernard-de-Lacolle en a installé 35 l'an dernier. Et les habitants du Mile End sont en train de lui monter une sorte d'exposition permanente.

«Je suis chanceux, dit-il. J'ai créé un parc en ville. Mes oeuvres se retrouvent dans un parc à la campagne et maintenant j'ai ce projet Éclosion. C'est quand même 150 oeuvres un peu partout en plein air ! Et je préfère les voir sur le domaine public que dans mon studio.»

Glen LeMesurier laisse sur les pièces métalliques qu'il... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Glen LeMesurier laisse sur les pièces métalliques qu'il utilise les inscriptions qui peuvent s'y trouver, comme sur cette sculpture placée devant le 5714, rue Waverly.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Un circuit de sculptures

Glen LeMesurier a placé ses sculptures métalliques sur les parterres verdoyants des maisons du Mile End. Nous l'avons suivi alors qu'il présentait ses oeuvres installées au bord des rues Waverly, Bernard Ouest et de l'avenue de l'Esplanade. Nous vous en présentons quelques-unes.

6093, rue Waverly: La sculpture The Dilemna of the Alchimist a été installée l'an dernier chez un ami de Glen LeMesurier. Le sculpteur a bien des amis rue Waverly! Notamment Jane McGarrigle, soeur des chanteuses Kate et Anna. «J'ai une sculpture prévue pour elle», dit-il.

6000, rue Waverly: Oeuvre La lune bleue de Pise. «Quand les résidants de la rue me voient arriver le dimanche, ils me reconnaissent! dit Glen LeMesurier. Ils savent que je vais leur demander s'ils veulent une sculpture sur leur terrain! Quand j'aime l'architecture de leur maison, je sais ce que je vais créer pour eux.»

5976, rue Waverly: Pour l'instant, la plupart des oeuvres de Glen LeMesurier ne sont pas accompagnées d'une plaque descriptive. Le sculpteur dit attendre une aide de la Ville de Montréal pour les créer. Ses créations sont faites de plusieurs morceaux industriels et nécessitent beaucoup de soudure.

5939, rue Waverly: Glen LeMesurier a réalisé cette sculpture en acier - dont une partie est inoxydable - pour la résidence de Marie Sterlin, une documentariste qui a toujours été fan de son art. «J'ai été la première personne à avoir une de ses sculptures, dit-elle. Et c'est moi qui l'avais demandée!»

5677, avenue de l'Esplanade: Cela a pris neuf personnes pour décharger d'un camion cette oeuvre d'une demi-tonne et pour la stabiliser sur le terrain privé. «Je suis un fan de son travail, dit le propriétaire, Gerard Leckey, compositeur. Avec cette oeuvre, j'ai plus de facilité à repérer ma maison!»

177, rue Bernard Ouest: Le ballet pour les pauvres est une oeuvre en trois morceaux placée devant le restaurant coréen Omma, sur un espace que Glen LeMesurier a aménagé avec de petites roches colorées, comme un jardin à la fois bouddhiste et contemporain.

5425, rue Waverly: Cette oeuvre a été installée devant une maison où a déjà habité un homme mort d'un problème respiratoire. «C'est incroyable, car je l'ai appris après avoir fait cette sculpture qui comprend une vieille bouteille d'oxygène comme on en voit dans les hôpitaux», dit Glen LeMesurier.

5300, rue Waverly: Glen LeMesurier a installé son étrange Poisson jurassique devant cette propriété du Mile End. Il a réalisé sa sculpture de style science-fiction à partir d'une pièce d'équipement minier. L'oeuvre en acier est mobile et tourne autour d'un axe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer