Record pour une araignée de Louise Bourgeois aux enchères

Le montant atteint mardi pour la Spider est le plus... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le montant atteint mardi pour la Spider est le plus élevé jamais vu pour une sculptrice.

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Une araignée géante en bronze, intitulée Spider, de Louise Bourgeois, a été vendue mardi pour 28,165 millions de dollars lors d'enchères à New York, soit près du triple de l'ancien record pour une oeuvre de l'artiste franco-américaine.

L'ancien record, 10,7 millions de dollars, avait été établi en 2011 par une autre version de la fameuse araignée.

Celle vendue mardi par la maison Christie's avait été conçue en 1996 et réalisée en 1997 par l'artiste, décédée en 2010 à 98 ans.

Louise Bourgeois avait décrit l'araignée comme une «ode à (sa) mère», qui était responsable d'un atelier de restauration de tapisseries. «Comme les araignées, ma mère était très intelligente. Les araignées sont une présence amicale qui mange les moustiques», expliquait-elle.

Son travail aura ainsi notamment été orienté vers la figuration de l'inconscient.

Louise Bourgeois aura dû attendre les dernières années de sa vie pour que son travail soit largement reconnu et que sa cote grimpe en flèche.

Le montant atteint mardi par la Spider est le plus élevé jamais vu pour une sculptrice.

The Brigadier de Lucian Freud.... (PHOTO AP) - image 2.0

Agrandir

The Brigadier de Lucian Freud.

PHOTO AP

Lors de ces enchères, des records ont également été battus pour six autres artistes. Parmi eux, l'Italien Lucio Fontana, dont le Concetto spaziale, La fine di Dio a été adjugé à 29,173 millions de dollars. Il s'agit d'une toile jaune en forme d'oeuf, trouée en plusieurs endroits.

La soirée a également vu un tableau du peintre germano-britannique Lucian Freud, The Brigadier, atteindre 34,885 millions de dollars. Il s'agit d'un portrait d'Andrew Parker Bowles, ancien époux de Camilla Parker Bowles, duchesse de Cornouailles et actuelle épouse du prince Charles.

Le tableau le plus cher de la soirée est une oeuvre d'Andy Warhol, Four Marylins, représentant quatre portraits de l'actrice américaine Marylin Monroe, qui a été adjugée à 36 millions de dollars.

Les enchères d'automne se poursuivent jusqu'à jeudi. Lundi, une toile de Modigliani, Nu Couché, a frôlé le record établi en mai par Les femmes d'Alger de Picasso, à 170,4 millions de dollars contre 179,4 millions pour l'oeuvre du maître espagnol.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer