Les grandes expos de l'été

Vase représentant Tlaloc, le dieu aztèque de l'eau.... (PHOTO FOURNIE PAR LE MUSÉE POINTE-À-CALLIÈRE)

Agrandir

Vase représentant Tlaloc, le dieu aztèque de l'eau. Les formes pyramidales sur la coiffe évoquent les montagnes où Tlaloc conservait l'eau. Pièce appartenant au Musée du Templo Mayor, à Mexico.

PHOTO FOURNIE PAR LE MUSÉE POINTE-À-CALLIÈRE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

L'été, c'est bien souvent avoir du temps. Cette liberté d'aller à son rythme se prête à merveille à la visite d'expositions de prestige. Et le choix est heureux, cet été. Entre les musées de Montréal (avec Auguste Rodin, David Altmejd, Horst P. Horst et les Aztèques) et ceux de Québec (Cap sur le Japon) et d'Ottawa (Colville et Chagall), les amateurs de peinture, de sculpture, de photographie et d'art ancien ont l'embarras du choix... Bonnes visites!

Les Aztèques, à Pointe-à-Callière

Le musée de Pointe-à-Callière, cité d'archéologie et d'histoire de Montréal, présente jusqu'au 25 octobre l'exposition Les Aztèques, peuple du Soleil, qui permet de découvrir la riche civilisation aztèque qui se développa du XIIIe au XVIe siècle autour de Tenochtitlan, lieu où sera bâtie plus tard la ville de Mexico.

Elle comprend 265 objets d'art provenant de 16 musées mexicains, notamment des masques, des parures, des sculptures, des céramiques, des boîtes à offrandes et des vases.

L'exposition permet notamment de découvrir l'importance du soleil chez les Aztèques et leur tradition de sacrifier des enfants pour regagner la faveur du dieu de la pluie...

Otome, de la série Personnages orientaux correspondant au... (PHOTO MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE BOSTON, FOURNIE PAR LE MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC) - image 2.0

Agrandir

Otome, de la série Personnages orientaux correspondant au Dit de Genji (Azuma sugata Genji awase), Japon, période Edo, vers 1818-1823 (Bunsei 1-6), du dessinateur japonais d'estampes sur bois Kikukawa Eizan, gravure sur bois (nishiki-e), encre et couleur sur papier. Éditeur: Mikawaya Den'emon. Collection William Sturgis Bigelow.

PHOTO MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE BOSTON, FOURNIE PAR LE MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC

Inspiration Japon, au MNBAQ

Jusqu'au 27 septembre, le Musée national des beaux-arts du Québec fête le «pays du Soleil-Levant» avec l'exposition Inspiration Japon.

Des impressionnistes aux modernes, organisée par le Musée des beaux-arts de Boston. Il s'agit d'une exposition d'environ 130 oeuvres reflétant les échanges artistiques s'étant produits entre l'Orient et l'Occident au XIXe et au début du XXe siècle.

Les visiteurs peuvent admirer à Québec des estampes et des pièces d'art décoratif japonais ainsi que des oeuvres de grands maîtres tels que Gauguin, Matisse, Van Gogh, Monet, Degas, Munch, Tiffany, Bradley, Stevenson Cassatt ou Toulouse-Lautrec.

Quelques sculptures d'Auguste Rodin, dont un grand modèle... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Quelques sculptures d'Auguste Rodin, dont un grand modèle en plâtre patiné du célèbre Penseur (à gauche), 1,82 m x 1,41 m x 1,08 m. C'est la première fois qu'un Penseur en plâtre de cette taille est exposé au Canada.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Rodin au MBAM

Quelque 300 oeuvres. L'un des plus grands sculpteurs de l'histoire de l'art. C'est à un événement grandiose que le Musée des beaux-arts de Montréal convie les amateurs d'art cet été.

L'exposition Métamorphoses. Dans le secret de l'atelier de Rodin, qui partira ensuite en tournée aux États-Unis, découle d'une collaboration avec le musée Rodin de Paris.

Avec 171 sculptures (dont 120 du musée Rodin) en bronze, en plâtre, en terre et en marbre, elle offre un large éventail des créations du sculpteur français Auguste Rodin (1840-1917) et raconte son inlassable et irrésistible attirance pour l'expérimentation...

The Flux and the Puddle, 2014, de David... (PHOTO JAMES EWING, FOURNIE PAR LE MAC) - image 4.0

Agrandir

The Flux and the Puddle, 2014, de David Altmejd. Avec l'aimable permission de la galerie Andrea Rosen de New York.

PHOTO JAMES EWING, FOURNIE PAR LE MAC

Altmejd et Rafman au MAC

C'est le grand coup du MAC cette année: réunir deux génies montréalais de l'art contemporain, David Altmejd et Jon Rafman, pour une double exposition complètement décoiffante jusqu'au 13 septembre.

Deux artistes à la renommée internationale et aux univers enrichissants. David Altmejd, le sculpteur qui déstabilise nos conventions avec un langage où transparence et complexité se marient dans une atmosphère de laboratoire scientifique.

Et Jon Rafman, à la fois conquérant et radiologue de l'internet, qui explore la frontière floue entre le réel et le virtuel. Sculptures spectaculaires pour la rétrospective du premier.

Installations vidéo et oeuvres frappantes pour l'autre. Un programme double à ne rater sous aucun prétexte!

Détail de l'installation de l'exposition Horst: photographe de... (PHOTO MARILYN AITKEN, FOURNIE PAR LE MUSÉE MCCORD) - image 5.0

Agrandir

Détail de l'installation de l'exposition Horst: photographe de l'élégance, présentée au Musée McCord jusqu'au 23 août.

PHOTO MARILYN AITKEN, FOURNIE PAR LE MUSÉE MCCORD

Musée McCord

Le Musée McCord présente trois expositions temporaires cet été. D'abord, Horst: photographe de l'élégance, en exclusivité américaine grâce au Victoria and Albert Museum de Londres, jusqu'au 23 août.

Il s'agit de la première grande rétrospective des oeuvres du photographe de mode Horst P. Horst (1906-1999). Une expo coquine de céramiques, Camp Fires: Le baroque queer, de Léopold L. Foulem, Paul Mathieu et Richard Milette est proposée jusqu'au 16 août.

Enfin, le musée a installé des tirages de David Wallace Marvin sur un trottoir de l'avenue McGill College, entre le boulevard De Maisonneuve et l'avenue du Président-Kennedy. L'expo David Wallace Marvin: Chroniques de rue 1960-1970 a lieu jusqu'au 18 octobre.

Vers l'Île-du-Prince-Édouard, 1965, d'Alex Colville, Musée des beaux-arts... (PHOTO FOURNIE PAR LE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA) - image 6.0

Agrandir

Vers l'Île-du-Prince-Édouard, 1965, d'Alex Colville, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa.

PHOTO FOURNIE PAR LE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DU CANADA

Musée des beaux-arts du Canada

Le Musée des beaux-arts du Canada présente quatre expos temporaires cet été, à Ottawa. D'abord, Alex Colville, jusqu'au 7 septembre, avec 250 tableaux, études, croquis et estampes du peintre canadien mort il y a deux ans.

Jusqu'au 13 septembre, deux expos réunissent des oeuvres de la collection nationale. D'abord, Chagall: Daphnis & Chloé, soit la série entière de 42 lithographies de Marc Chagall (1887-1985) illustrant l'idylle du jeune chevrier Daphnis et de la jeune bergère Chloé.

Et Lumineuses et vraies. Les photographies de Frederick H. Evans (1853-1943), avec 70 oeuvres qui combleront les amateurs d'architecture et de paysages.

Enfin, le musée présente Mary Pratt: cette petite peinture. Comprendre nos chefs-d'oeuvre, exposition sur les oeuvres de la peintre canadienne Mary Frances Pratt, qui fête ses 80 ans cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer