Scvlptvre: la sculpture reprend sa place

Le sculpteur Armand Vaillancourt a accepté de s'associer... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Le sculpteur Armand Vaillancourt a accepté de s'associer à l'événement Scvlptvre en tant qu'«invité spécial».

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'expo-vente Scvlptvre, organisée par la Fonderie d'art d'Inverness, présentera quelque 1300 oeuvres de 140 sculpteurs, demain et dimanche, au Palais des congrès de Montréal. Les créations seront surtout en bronze, mais aussi en argile, verre, céramique, plâtre, métal, pierre ou bois.

«J'ai décidé d'organiser cet événement pour les sculpteurs, car, au Québec, il n'y a rien pour la sculpture, dit le président de la Fonderie d'art d'Inverness, Emmanuel Descoutiéras. Il y a de petits symposiums à droite et à gauche, mais 95 % des événements, c'est de la peinture et 5 %, de la sculpture. L'an dernier, dans un symposium, j'avais vu les sculpteurs repoussés dans un coin de la salle et ça m'avait fait de la peine.»

M. Descoutiéras a donc décidé d'organiser à Montréal un événement juste pour les sculpteurs. Il a contacté les sculpteurs par l'intermédiaire de sa banque de clients qui font affaire avec la Fonderie d'art d'Inverness. «Ça a fait boule de neige, dit-il. Quatre-vingts pour cent des sculpteurs qu'on exposera sont nos clients. Et les autres proviennent du bouche-à-oreille.»

Parmi les 140 sculpteurs représentés, il y aura des disparus, tels Jean Paul Riopelle, Alfred Laliberté, Robert Tait McKenzie ou Louis-Philippe Hébert. Un hommage sera aussi rendu à la sculptrice Hélène Labrie. Parmi les sculpteurs présents, citons Branimir Misic, Eugène Jankowski, Vincent Champion-Ercoli, Yves de Montigny, Gérard Bélanger, Jean-Pierre Busque, Nassima Bouaifer, Anne Renard, White et White ou Benoît Richard.

«Avec environ 1300 sculptures, il y en aura pour tous les goûts dans les kiosques où elles seront exposées», affirme Emmanuel Descoutiéras

Le sculpteur Armand Vaillancourt a accepté de s'associer à cet événement en tant qu'«invité spécial». «Même si, à 85 ans, je n'ai jamais été aussi occupé qu'aujourd'hui, la cause est bonne, a-t-il dit à La Presse. C'est pour encourager les arts. Et puis, tous ces artistes servent de levier à la compréhension de l'humanité. Je vois l'art comme une arme de combat contre la stupidité humaine et aussi comme une façon de créer un univers plus respectueux de l'environnement, plus axé sur des valeurs humaines.»

M. Descoutiéras a d'ailleurs souhaité associer ces valeurs humaines à l'exposition. Si l'organisation de l'événement dégage des bénéfices, ceux-ci seront versés à la Société de recherche sur le cancer, dit-il.

______________________________________________________________________________

Au Palais des congrès de Montréal, salle 220B, demain et dimanche, de 10 h à 17 h. Entrée: 10 $. Gratuit pour les moins de 16 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer