Le jour des 8 soleils : lumière sur le centre-ville

  • La vidéoprojection Le jour des 8 soleils débute sur la façade de l'hôtel des Gouverneurs, place Émilie-Gamelin. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    La vidéoprojection Le jour des 8 soleils débute sur la façade de l'hôtel des Gouverneurs, place Émilie-Gamelin.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 1 / 8
  • Le parcours son et lumière se poursuit d'abord sur trois murs de la Grande Bibliothèque, à l'angle de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Le parcours son et lumière se poursuit d'abord sur trois murs de la Grande Bibliothèque, à l'angle de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 2 / 8
  • Puis, le clocher de l'UQAM, habitué à la projection de lumières, se prête au spectacle créé par Pascal Grandmaison et Antoine Bédard. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Puis, le clocher de l'UQAM, habitué à la projection de lumières, se prête au spectacle créé par Pascal Grandmaison et Antoine Bédard.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 3 / 8
  • Le cégep du Vieux Montréal permettra également aux visiteurs d'apprécier de belles projections sur ce conte des huit soleils. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Le cégep du Vieux Montréal permettra également aux visiteurs d'apprécier de belles projections sur ce conte des huit soleils.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 4 / 8
  • Logiquement, le centre de design de l'UQAM accueille sur sa façade des motifs plus géométriques et plus abstraits. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Logiquement, le centre de design de l'UQAM accueille sur sa façade des motifs plus géométriques et plus abstraits.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 5 / 8
  • La projection du Jour des 8 soleils se poursuit sur un mur de la place de la Paix, en face du Monument-National. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    La projection du Jour des 8 soleils se poursuit sur un mur de la place de la Paix, en face du Monument-National.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 6 / 8
  • Le mur situé près de la bouche du métro Saint-Laurent participe aussi aux vidéoprojections de Pascal Grandmaison. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Le mur situé près de la bouche du métro Saint-Laurent participe aussi aux vidéoprojections de Pascal Grandmaison.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 7 / 8
  • Enfin, le parcours du Jour des 8 soleils s'achève en grand sur l'immense façade horizontale du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Plein écran

    Enfin, le parcours du Jour des 8 soleils s'achève en grand sur l'immense façade horizontale du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM.

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

  • 8 / 8

Partager

Le centre-ville de Montréal accueille, dès ce jeudi soir et jusqu'au 2 mars, Le jour des 8 soleils, un impressionnant parcours sons et lumières avec des vidéoprojections de l'artiste Pascal Grandmaison sur huit façades d'édifices. Une expérience contemplative très en phase avec l'objectif zen des événements de luminothérapie du Partenariat du Quartier des spectacles.

Cela faisait plus de dix ans que le photographe et artiste visuel Pascal Grandmaison souhaitait créer une oeuvre de très grande envergure qui sorte du contexte des galeries et des musées. Avec Le jour des 8 soleils, une oeuvre de vidéoprojections à l'échelle de la ville, créée simultanément sur huit édifices reliés par un parcours narratif, il réalise son voeu.

Le parcours débute par la façade de l'Hôtel des gouverneurs, place Émilie-Gamelin, se poursuit à la Grande bibliothèque, au clocher de l'UQAM, au cégep du Vieux-Montréal, au Centre de design de l'UQAM, sur un mur de la place de la Paix, sur un mur près de la station de métro Saint-Laurent, pour finir sur l'immense façade horizontale du pavillon Président-Kennedy.

Cette création visuelle plurielle va transformer le centre-ville cet hiver. On pourra l'apprécier à pied en écoutant sur téléphone intelligent une musique conçue par Antoine Bédard et une narration du chanteur Pierre Lapointe qui lira la poésie de Serge Murphy.

Pascal Grandmaison avait écrit un texte avant de réaliser cette oeuvre. «Quand j'ai voulu présenter le projet au jury, je me suis dit que la meilleure façon de l'expliquer, c'était d'écrire une petite nouvelle de quelqu'un qui se promène et court après une boule lumineuse, dit-il. On est ensuite parti de ce texte pour développer les images puis le son avec Antoine.»

Il y a un fil narratif d'une vidéoprojection à l'autre mais on peut aussi capter de façon individuelle les images projetées sur les façades. Pour la trame sonore, une application iPhone a été développée pour le projet, intitulée 8soleils. La trame est aussi disponible en téléchargement ou en diffusion à partir du site quartierdesspectacles.com/lumino.

Pour éviter des nuisances sonores aux résidants du centre-ville, aucune musique extérieure ne sera émise. «L'idée était de trouver une solution silencieuse pour diffuser le son! dit Antoine Bédard. L'application permet de passer d'une zone à l'autre. La musique change en fonction de l'emplacement de la personne. Grâce au GPS, les zones sonores diffusent la musique qui correspond aux images que l'on regarde. Cette musique, c'est huit variations sur un même thème composées à partir de huit accords.»

Les images projetées sont plus ou moins abstraites dépendamment des édifices. Place Émilie-Gamelin, la projection commence par le lever de huit immenses soleils. Sur la place de la Paix, on pourra admirer un oeil immense. Le Centre de design présentera des images plus géométriques et sur le pavillon du Président-Kennedy, les passants pourront admirer de magnifiques plans d'arbres que Pascal Grandmaison a tournés en forêt.

Retrouve-t-on le style Grandmaison dans ce travail? L'artiste de 37 ans pense que oui. «C'est le cas au niveau des formes, dit-il, mais aussi en ce qui a trait au travail sur la lumière que je poursuis depuis cinq ans.»

«Il y a un aspect thérapeutique et apaisant dans cette série de vidéoprojections lumineuses, ajoute Antoine Bédard. C'est une initiative d'art visuel et sonore qui permet de prendre son temps, d'apprécier la ville de façon poétique, en s'arrêtant pour regarder et écouter.  Avec la neige, ça va être très zen...»

__________________________________________________________________________

Le jour des 8 soleils sera présenté du jeudi au dimanche jusqu'au 2 mars, de 17h à 23h, jeudi et dimanche, et de 17h à 2h, vendredi et samedi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Atomic 3 installe ses icebergs

    Arts visuels

    Atomic 3 installe ses icebergs

    Les concepteurs Félix Dagenais et Louis-Xavier Gagnon-Lebrun, d'Atomic 3, lancent ce jeudi soir l'installation Iceberg sur la place des... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    La vidéoprojection Le jour des 8 soleils débute sur la façade de l'hôtel des Gouverneurs, place Émilie-Gamelin. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    La vidéoprojection Le jour des 8 soleils débute sur la façade de l'hôtel des Gouverneurs, place Émilie-Gamelin.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Le parcours son et lumière se poursuit d'abord sur trois murs de la Grande Bibliothèque, à l'angle de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Le parcours son et lumière se poursuit d'abord sur trois murs de la Grande Bibliothèque, à l'angle de la rue Berri et du boulevard De Maisonneuve.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Puis, le clocher de l'UQAM, habitué à la projection de lumières, se prête au spectacle créé par Pascal Grandmaison et Antoine Bédard. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Puis, le clocher de l'UQAM, habitué à la projection de lumières, se prête au spectacle créé par Pascal Grandmaison et Antoine Bédard.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Le cégep du Vieux Montréal permettra également aux visiteurs d'apprécier de belles projections sur ce conte des huit soleils. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Le cégep du Vieux Montréal permettra également aux visiteurs d'apprécier de belles projections sur ce conte des huit soleils.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Logiquement, le centre de design de l'UQAM accueille sur sa façade des motifs plus géométriques et plus abstraits. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Logiquement, le centre de design de l'UQAM accueille sur sa façade des motifs plus géométriques et plus abstraits.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    La projection du Jour des 8 soleils se poursuit sur un mur de la place de la Paix, en face du Monument-National. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    La projection du Jour des 8 soleils se poursuit sur un mur de la place de la Paix, en face du Monument-National.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Le mur situé près de la bouche du métro Saint-Laurent participe aussi aux vidéoprojections de Pascal Grandmaison. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Le mur situé près de la bouche du métro Saint-Laurent participe aussi aux vidéoprojections de Pascal Grandmaison.

  • Luminothérapie dans le Quartier des spectacles
    Enfin, le parcours du Jour des 8 soleils s'achève en grand sur l'immense façade horizontale du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM. (Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles)

    Photo: Martine Doyon, fournie par le Partenariat du Quartier des spectacles

    Enfin, le parcours du Jour des 8 soleils s'achève en grand sur l'immense façade horizontale du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM.