Cui Zimo: la poésie à la frontière de l'âme

Cui Zimo... (Photo: Martin Tremblay, La Presse)

Agrandir

Cui Zimo

Photo: Martin Tremblay, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Cui Zimo, un des artistes contemporains les plus connus de Chine, a choisi Montréal pour amorcer sa tournée nord-américaine 2010. On dit qu'il est un «génie».

Ses oeuvres ont été exposées en Europe, en Asie, aux États-Unis et en Amérique du Sud. Elles ont même voyagé dans l'espace, à bord de la navette spatiale chinoise.

Cela dit, les amateurs de peinture traditionnelle chinoise seront confondus, car le style de Cui Zimo, âgé de 42 ans, n'a rien de classique. Ce maître ès sciences et docteur en histoire de l'art produit une peinture difficile à cerner.

Après avoir connu ses vagues de peinture figurative, il propose aujourd'hui des oeuvres abstraites élégantes et délicates, remplies de spiritualité. Ses toiles sont un mélange de méthode, de science et de grâce orientale, le tout dans un style parfois explosif.

Plusieurs de ses tableaux comprennent des idéogrammes qui les rendent parfois hermétiques. Mais la variété dans sa création s'avère être une promenade dans un univers rempli de mystères.

Cui Zimo dit lui-même être à la recherche de «l'âme soeur» et que son art, comme d'autres formes artistiques, est un dialogue entre l'être intérieur et le monde extérieur dans le but de découvrir le sens de la vie. D'où le titre de son exposition: What Do I Want - Quel est mon désir.

L'artiste et sa poésie à la frontière de l'âme l'évoqueront avec le public demain, de 12 h à 16 h. Exposition jusqu'au 30 mai au 2067, rue Crescent.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer