• Accueil > 
  • Arts 
  • > Rentrée culturelle hivernale 2017: nos choix 

Rentrée culturelle hivernale 2017: nos choix

Claudine Mercier... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Claudine Mercier

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Si le mois de janvier vous a paru chargé en matière de sorties culturelles, attendez de voir les prochains mois. En cette année du 375e anniversaire et à un mois de Montréal en lumière, la saison froide devrait laisser peu de répit aux noctambules. L'équipe des Arts a identifié une trentaine de bons plans d'ici la fin du mois d'avril.

FÉVRIER

14 février: Claudine Mercier

Claudine Mercier a pris son temps avant de remonter sur scène pour présenter son cinquième spectacle solo. La femme de 55 ans est maintenant prête à s'entretenir avec le public sur une panoplie de sujets, dont l'environnement, la quête du bonheur, la politique, la chirurgie et la liberté 55. Les spectateurs y reconnaîtront le style particulier de l'humoriste qui mélange avec aisance le stand-up, les imitations et les numéros avec personnages. - Véronique Lauzon

17 février: Adel Abdessemed

Les deux sculptures d'ivoire Cri et Mon enfant, de l'artiste franco-algérien Adel Abdessemed, ainsi que ses 38 dessins de soldats en action mettront en scène les horreurs de la guerre, le mois prochain, au Musée des beaux-arts de Montréal. L'exposition évoquera le drame du conflit du Viêtnam et celui de la Seconde Guerre mondiale avec ses millions de morts. Cette réflexion sur les conflits meurtriers aborde le pouvoir de l'image et l'insoutenable violence du monde envers les enfants... - Éric Clément

Au MBAM, du 17 février au 7 mai

22 février: Le lac des cygnes du Ballet de l'Opéra de Perm

Classique parmi les classiques, le ballet du Lac des cygnes n'est plus à présenter. Les Grands Ballets canadiens de Montréal nous invitent à le découvrir grâce au Ballet de l'Opéra de Perm, dont c'est la première visite ici. Au programme, sur la musique de Tchaïkovski, la chorégraphie originale signée par Marius Petipa et Lev Ivanov, dans une adaptation de Natalia Makarova, première danseuse qui s'est enfuie de l'URSS pour briller ensuite sur les scènes de Londres et de New York dans les années 70. Ce spectacle permettra de voir des solistes et un corps de ballet au sommet de leur maîtrise technique. - Iris Gagnon-Paradis

À la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts,  du 22 au 26 février

Les projections de l'artiste Yann Nguema ont transformé... (Photo Emmanuel Foudrot, archives reuters) - image 2.0

Agrandir

Les projections de l'artiste Yann Nguema ont transformé la cathédrale Saint-Jean lors de la Fête des Lumières de Lyon, en décembre dernier.

Photo Emmanuel Foudrot, archives reuters

22 février: Illuminart

Illuminart est un nouvel événement présenté durant le festival Montréal en lumière dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de la ville. Un retour aux sources pour l'équipe Spectra qui en rêvait depuis longtemps. Sous la gouverne du dynamique Mikaël Frascadore, Illuminart s'inspire des nombreuses fêtes de la lumière dans le monde. De plus, comme Lyon est l'invité d'honneur cette année, on peut penser que la Fête des Lumières de cette ville magnifique trouvera un écho ici. - Mario Cloutier

Au centre-ville de Montréal, du 22 février au 11 mars

24 février: Maroon 5

Les spectacles de Maroon 5 au Québec devaient avoir lieu en septembre dernier, mais puisque le chanteur Adam Levine et sa femme attendaient la venue de leur premier enfant, la formation a dû reporter quelques représentations. Ce sera sans doute tout pardonné lorsque le quintette enchaînera ses succès au Centre Bell et au Centre Vidéotron. Parce que des succès, il en a à la pelle! - Véronique Lauzon

Au Centre Bell les 24 et 25 février et au Centre Vidéotron le 27 février

26 février: Benjamin Biolay

Benjamin Biolay a lancé l'an dernier l'album Palermo Hollywood, conçu lors d'un séjour à Buenos Aires, où il a ses habitudes. Il nous revient un mois avant la sortie d'un autre album d'inspiration argentine qui, dit-on, pourrait s'intituler Hollywood Palermo. Comme il l'a fait en France, Biolay pigera sans doute dans ses autres albums dont La superbe et peut-être même dans son hommage à Trenet. Une occasion à ne pas manquer de voir et d'entendre l'un des artistes importants de la chanson française du nouveau millénaire. - Alain de Repentigny

Au Théâtre Maisonneuve le 26 février, 20h

Le répertoire d'Ariane Moffatt sera revisité de façon... (Photo André Pichette, archives La Presse) - image 3.0

Agrandir

Le répertoire d'Ariane Moffatt sera revisité de façon symphonique les 1er et 2 mars.

Photo André Pichette, archives La Presse

MARS

1er mars: Ariane Moffatt et l'OSM

Pour cette aventure symphonique, Ariane Moffatt a accepté de ne jouer d'aucun instrument, se voyant plutôt comme «une courroie de transmission pour faire parler [ses] chansons autrement», nous avait-elle dit il y a un an.  Le chef Simon Leclerc adore monter des concerts de la série OSM Pop avec des artistes prêts à s'aventurer hors des sentiers battus. Avec Moffatt et ses invités Marie-Pierre Arthur et Alexandre Désilets, il devrait être bien servi. - Alain de Repentigny

À la Maison symphonique, les 1er et 2 mars

4 mars: La Nuit blanche

Avec le temps, la Nuit blanche de Montréal en lumière est devenue un événement en soi, une activité courue par des milliers de Montréalais tous les ans depuis l'an 2000. Cette année ne fera pas exception sans doute en offrant des centaines d'activités dans plusieurs quartiers avec des activités physiques, des spectacles, de la musique, du cinéma, etc. La programmation complète sera annoncée le 13 février. - Mario Cloutier

Partout à Montréal, le 4 mars

6 mars: Sting

Pour la première fois depuis une éternité, Sting s'arrête à Montréal avec dans ses bagages un nouvel album rock, 57th & 9th. L'ex-leader de The Police a touché à tout au fil des ans, mais cette fois, il nous promet un show qui brasse - deux guitares, une basse et une batterie - et qui servira aussi bien ses nouvelles chansons que ses succès du passé. Sting était fringant l'été dernier au Centre Bell, avec son ami Peter Gabriel, et son nouvel album est plutôt bon. En plus, c'est au Métropolis. - Alain de Repentigny

Au Métropolis, le 6 mars

La campagne de l'agence Brad entourant la première... (Photo fournie par Brad) - image 4.0

Agrandir

La campagne de l'agence Brad entourant la première mondiale de l'opéra Another Brick in the Wall.

Photo fournie par Brad

11 mars: Another Brick in the Wall

Contre toute attente, c'est à Montréal, et non pas à Londres ou à New York, que sera créée la version opératique de l'album mythique de Pink Floyd. C'est dire combien l'Opéra de Montréal, le metteur en scène Dominic Champagne et le compositeur Julien Bilodeau ont su se montrer convaincants auprès de Roger Waters, le créateur de The Wall. Il s'agit bien d'un opéra et non pas d'un copié-collé de The Wall orné de quelques arrangements de cordes ou d'un opéra rock. Pour les fans du Pink Floyd qui repoussait les limites de son art. - Alain de Repentigny

Du 11 au 27 mars, à Wilfrid-Pelletier

11 mars: Alex Nevsky

Maître de la pop étincelante et parfaitement ficelée, Alex Nevsky a atteint de nouveaux sommets avec Nos eldorados, son troisième disque en carrière. Après le succès d'Himalaya mon amour, porté par le tube On leur a fait croire (chanson de l'année à l'ADISQ en 2014), et son passage comme coach à La voix junior, l'auteur-compositeur-interprète a réussi à ne pas faire de compromis et à livrer un disque aussi nourrissant qu'entraînant. C'est dire qu'on attend avec impatience son passage au Métropolis dans le cadre de Montréal en lumière. La décharge électrique risque d'être intense. - Josée Lapointe

Au Métropolis, le 11 mars

14 mars: Caligula

«Les hommes meurent et ils ne sont pas heureux», soupire l'empereur suprême au début de Caligula d'Albert Camus. En représentant sur scène l'empereur dément et puissant, Camus évoquait des tyrans de son époque; la pièce a été créée en septembre 1945, après la Libération de Paris. Bien que fou et terriblement despote, Caligula incarne, aux yeux de Camus, «un grand et tragique comédien» qui se met toujours en représentation. Tiens, tiens, il n'y a rien de nouveau sous le soleil... Ce rôle immense est un morceau de choix pour Benoit McGinnis. Et René Richard Cyr risque d'apporter un bel éclairage à ce classique. - Luc Boulanger

Au Théâtre du Nouveau Monde, du 14 mars au 8 avril

Les manchots sera la première pièce d'Olivier Kemeid... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, archives COLLABORATION SPÉCIALE) - image 5.0

Agrandir

Les manchots sera la première pièce d'Olivier Kemeid présentée au Quat'Sous au cours de son mandat de directeur artistique.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, archives COLLABORATION SPÉCIALE

14 mars: Les manchots

Quatre histoires, quatre personnages et quatre villes - Kiev, Alexandrie, Oslo et Montréal - pour parler de vraies peines d'amour et de faux exils, de révoltes manquées et d'espoirs à renouveler. Les manchots est écrite et mise en scène par Olivier Kemeid, avec quatre interprètes au profil diversifié: Paul Ahmarani, Larissa Corriveau, Kevin McCoy, Sasha Samar. Bien que produite par sa compagnie, Trois Tristes Tigres, c'est la première pièce d'Olivier Kemeid présentée au cours de son mandat de directeur artistique du Quat'Sous. C'est donc un rendez-vous. - Luc Boulanger

Au Quat'Sous, du 14 mars au 1er avril

17 mars: Until the Lions, d'Akram Khan

Le chorégraphe londonien Akram Khan est à nouveau à la programmation de Danse Danse. Avec Until the Lions - pièce pour trois danseurs et quatre musiciens -, il investit la scène circulaire de la TOHU en s'inspirant de l'histoire de la princesse Amba, qui en appelle à la vengeance des dieux après avoir subi un déshonneur. Fidèle à son habitude, Khan puise dans les légendes et le mythique - ici avec une réécriture personnelle du Mahabharata, une grande épopée hindoue - pour toucher à l'universel et au sacré. Ce spectacle vaut le détour pour admirer le métissage de gestuelles empruntées à la culture orientale, à la danse contemporaine et au hip-hop. - Iris Gagnon-Paradis

À la TOHU du 17 au 19 et du 23 au 25 mars

21 mars: Vol au-dessus d'un nid de coucou

À deux mois de la première, le Théâtre du Rideau Vert a déjà annoncé sept supplémentaires de la pièce adaptée et mise en scène par Michel Monty. Vol au-dessus d'un nid de coucou sera portée par une distribution de 15 comédiens regroupant des interprètes chevronnés et des acteurs vivant une situation de handicap. Il sera intéressant de voir Julie Le Breton dans la peau de l'infirmière en chef psycho-rigide et Mathieu Quesnel dans le rôle du patient qui se fait passer pour fou; deux personnages immortalisés dans le film de Milos Forman par Louise Fletcher et Jack Nicholson. - Luc Boulanger

Au Rideau Vert, du 21 mars au 22 avril

30 mars: Daniel Bélanger

Vingt-cinq ans de carrière, et Daniel Bélanger n'a rien perdu de sa pertinence dans le paysage musical québécois. Son plus récent disque, Paloma, sorti l'automne dernier, est d'ailleurs une réussite et montre à quel point il a su se renouveler tout en restant fidèle à ce qu'il est. S'il est excellent sur disque, sa présence sur scène est aussi une des grandes forces de Daniel Bélanger. Quiconque l'a déjà vu en spectacle sait à quel point il peut être drôle dans ses interventions, que sa voix riche et aérienne y est magnifiée et que ses chansons atteignent une nouvelle dimension. Voilà donc un auteur-compositeur-interprète toujours en maîtrise de son art, qu'on retrouvera avec bonheur. - Josée Lapointe

Au Métropolis, les 30 et 31 mars

Marc Beaupré (notre photo) et François Blouin présenteront... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse) - image 6.0

Agrandir

Marc Beaupré (notre photo) et François Blouin présenteront le fruit de leur adaptation d'Hamlet à La Chapelle, du 3 au 14 avril.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse

AVRIL

3 avril: Hamlet_director's cut

Dans cette pièce présentée à La Chapelle Scènes contemporaines, le héros de Shakespeare devient le narrateur de sa propre histoire ainsi que le créateur du spectacle en cours. L'adaptation de Marc Beaupré et de François Blouin (Caligula_remix, Don Juan_uncensored) joue à la fois sur la mise en abyme et sur l'éternelle quête de sens qui passe par l'Art. Pour ceux qui ne savent pas, Marc Beaupré, l'un des meilleurs acteurs de sa génération, découvert par plusieurs dans Série noire, est encore plus bouleversant sur scène! - Luc Boulanger

À La Chapelle, du 3 au 14 avril

5 avril: Ballet BC (programme triple)

L'an dernier à pareille date, Ballet BC se produisait à Montréal après une décennie d'absence. Heureusement, on ne devra pas attendre aussi longtemps avant le retour de la compagnie: elle sera au Théâtre Maisonneuve en avril avec un programme triple porté par certains des chorégraphes les plus en vue de la scène actuelle, soit la Canadienne Crystal Pite et le duo Sharon Eyal et Gai Behar. À cela s'ajoute une création de la directrice artistique de la compagnie, Emily Molnar. - Iris Gagnon-Paradis

Au Théâtre Maisonneuve, du 5 au 8 avril, dans le cadre de Danse Danse

7 avril: Aislin: 50 ans de caricatures

L'exposition Aislin-50 ans de caricatures est une rétrospective des meilleurs dessins réalisés par le caricaturiste et satiriste de la Gazette Terry Mosher (dit Aislin) au cours de sa carrière. Elle réunira 25 originaux et 25 épreuves signées par l'artiste et journaliste. L'exposition, qui ressemblera à un cours d'histoire en accéléré du Québec, de Montréal et du Canada entre 1967 et 2017, se rendra ensuite à Toronto et Ottawa. Aislin est assurément l'un des plus grands caricaturistes sur ce continent. Harper's, Time et le New York Times l'ont publié et il a signé 46 livres! - Éric Clément

Au musée McCord, du 7 avril au 13 août

11 avril: Toccate et fugue

Avec son écriture à la fois concrète et ouverte sur l'imaginaire, l'auteur dramatique Étienne Lepage nous tend «un miroir déformant de nos superficialités», dit le metteur en scène Florent Siaud. Son théâtre est à rebours «du bruit, de la fureur et du buzz», ajoute celui qui va accoucher de cette pièce au joli titre de Toccate et fugue. Cette création de Lepage est défendue par une distribution de haut vol: Sophie Cadieux, Larissa Corriveau, Maxime Denommée, Francis Ducharme, Karine Gonthier-Hyndman, Mickaël Gouin. C'est déjà énorme! - Luc Boulanger

Au Théâtre d'Aujourd'hui, du 11 avril au 6 mai

PJ Harvey se produira au Métropolis les 14... (Photo Thomas Borberg, archives Polfoto/Associated Press) - image 7.0

Agrandir

PJ Harvey se produira au Métropolis les 14 et 15 avril.

Photo Thomas Borberg, archives Polfoto/Associated Press

14 avril: PJ Harvey

La dernière fois que la rockeuse anglaise PJ Harvey a foulé une scène montréalaise, c'était au tournant du millénaire. Et encore, c'était en première partie d'un concert de U2, au Centre... Molson! Autant dire que sa venue prochaine à Montréal fait figure d'événement. Au sommet de son art, la musicienne nous interprétera les chansons engagées de son album The Hope Six Demolition Project, qui fait suite au magistral Let England Shake. Disons qu'il serait assez imprudent de rater cette rare chance de la voir en chair et en os... - Frédéric Murphy

Au Métropolis, les 14 et 15 avril

18 avril: Baby-Sitter

La nouvelle comédie grinçante de Catherine Léger, mise en scène par Philippe Lambert, s'annonce comme libératrice. Elle nous plonge au coeur de la confusion que représente le féminisme pour une partie de la nouvelle génération. Avec la question à 6 millions: «Aussi libre et affranchie soit-elle, la femme d'aujourd'hui peut-elle se dissocier du mouvement féministe?» Et comme sous-question: quelle est la place des hommes dans le mouvement de l'égalité entre les sexes? De sérieux enjeux pour une comédie. - Luc Boulanger

À La Licorne, du 18 avril au 6 mai

20 avril: Volta du Cirque du Soleil

Un an après avoir lancé Luzia, cet hommage à la culture mexicaine mis en scène par Daniele Finzi Pasca et Brigitte Poupart, le Cirque du Soleil s'apprête à créer son 41e spectacle acrobatique. Nous savons peu de choses de ce Volta, qui fait référence à l'expression «volte-face», mais la direction du Cirque a déjà expliqué que le spectacle chercherait à recréer «l'esprit d'aventure qui anime les adeptes de sports d'action». Le nouveau spectacle de tournée, qui réunira une quarantaine d'artistes et musiciens, sera mis en scène par un nouveau venu, Bastien Alexandre. - Jean Siag

Sous le chapiteau du Vieux-Port de Montréal, du 20 avril au 11 juin

25 avril: Il Ritorno de Circa

La troupe australienne Circa a maintenant ses habitudes chez nous. Chacune de ses créations passe désormais par Montréal. Cette fois, la troupe dirigée par Yaron Lifschitz présentera Il Ritorno (Le retour), basé sur le récit d'Ulysse, de Monteverdi. Ce spectacle mêlera les arts acrobatiques et la danse performative (une signature de Circa) au fameux opéra baroque. Circa avait flirté avec l'univers de la musique classique en 2014 dans sa pièce Opus, construite à partir des quatuors de Dmitri Chostakovitch. Il Ritorno abordera ainsi le thème de l'exil et des migrations (en référence à Ulysse). - Jean Siag

À la Tohu, du 25 au 29 avril




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer