• Accueil > 
  • Arts 
  • > La liste d'Alexandre Taillefer 

La liste d'Alexandre Taillefer

Alexandre Taillefer... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Alexandre Taillefer

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Fasciné par l'homme d'affaires Alexandre Taillefer, François Bellefeuille l'a choisi pour la rubrique La liste de notre invité...

Alexandre Taillefer n'a pas assez de 24 heures dans une journée pour élaborer tous ses rêves, et il ne manque pas une occasion de les concrétiser.

Ces temps-ci, il surfe sur trois bons coups à Montréal. Il vient de lancer les taxis électriques Téo, un projet de 200 millions de dollars. Avec plusieurs investisseurs, il inaugurera en février, au sommet de la Place Ville Marie, un espace de quatre étages avec un observatoire, une galerie d'exposition et un restaurant. Enfin, comme président du Musée d'art contemporain, il enregistre des résultats marquants en matière de fréquentation et de revenus.

L'exposition des Montréalais David Altmejd et Jon Rafman a été vue, l'été dernier, par 124 000 personnes, un succès qui équivaut à des recettes records de 800 000 $, selon Alexandre Taillefer.

« Notre objectif de vente de billets pour l'année était de 705 000 $, dit-il. On a haussé nos prévisions de revenus. J'ai hâte de voir si cet enthousiasme va se répercuter sur les propositions artistiques de grande qualité que nous présentons actuellement avec Patrick Bernatchez et Dana Schutz. »

Des succès d'art et d'affaires qu'il résume ainsi: « Plus je vieillis, plus je me rends compte que le secret du succès, c'est de s'entourer de gens plus intelligents que soi. »

Les choix de notre invité

DVD

Tu dors Nicole

« C'est un film que je veux voir depuis longtemps et qui vient de sortir en DVD. Avec Debbie [Zakaïb, sa conjointe], on regarde presque exclusivement des films francophones, car l'enjeu, au Québec, c'est d'augmenter la part québécoise de ce qui est consommé en culture. Actuellement, elle est de 5 % ; on devrait se fixer un objectif de 20 %. Pour y arriver, ça prend du marketing pour soutenir la commercialisation de notre culture. Comme on l'a fait au MAC. »

SPECTACLE

Jean Leloup

« Je suis allé voir son spectacle au Métropolis. C'est une bête de scène, un guitar hero. Je ne connais pas un autre artiste qui a réussi à rester aussi pertinent, disque après disque. Il parle beaucoup de la mort et ça m'obsède aussi. D'ailleurs, mon album préféré, c'est Mexico, qui parle de la mort. Jean Leloup est attachant. J'aimerais passer du temps avec lui pour comprendre ce qu'il y a dans sa tête ! »

LECTURE

Normand Baillargeon

« J'ai adoré son livre Légendes pédagogiques. Le discours de ce philosophe est vraiment pertinent et allumé. Il a une vision non monolithique et réfléchit à l'éducation, un sujet qui m'intéresse beaucoup. Je cherche d'ailleurs à comprendre comment je pourrais m'impliquer dans le domaine de l'éducation pour faire une petite différence. »

MUSIQUE

Lou Doillon

« J'écoute son deuxième album, Lay Low, en boucle ! Comme ma femme l'a fait avec son premier album, Places. Je trouve sa voix extraordinaire. J'aime son côté folk et ses paroles. Et je dois dire que j'ai toujours aimé Jane Birkin. Sa fille a tout ce que Jane avait, en plus du charme de la jeunesse. »

ARTS VISUELS

Patrick Bernatchez

« C'est un artiste visuel qui m'a soufflé avec ses films Chrysalides, sur la mort et le suicide. Ça me hante encore, autant la version avec un homme d'affaires dont on pense qu'il est un commis voyageur que celle très in your face dans laquelle il y a Ronald McDonald. Son expo au MAC est étonnante. Patrick Bernatchez n'est pas assez connu ici. » Au Musée d'art contemporain jusqu'au 10 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer