• Accueil > 
  • Arts 
  • > Trois autres femmes accusent Bill Cosby de les avoir violées 

Trois autres femmes accusent Bill Cosby de les avoir violées

La procureure Gloria Allred (à droite) a tenu... (Photo: Reuters)

Agrandir

La procureure Gloria Allred (à droite) a tenu une conférence de presse à Los Angeles en compagnie des trois nouvelles victimes alléguées.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Los Angeles

Trois autres femmes accusent le comédien Bill Cosby de les avoir droguées puis agressées sexuellement dans les années 1980 et 1990.

La procureure Gloria Allred a tenu une conférence de presse à Los Angeles, mercredi, en compagnie des trois femmes qui ont évoqué des relations sexuelles non consensuelles que l'humoriste américain leur aurait fait subir entre 1981 et 1996 à Los Angeles et Las Vegas.

Mme Allred a admis que les faits allégués remontent à trop loin pour pouvoir porter des accusations criminelles ou intenter des poursuites civiles. Elle a cependant demandé à nouveau à M. Cosby de renoncer à la prescription pénale et de répondre aux allégations devant les tribunaux.

Plus de 15 femmes ont jusqu'ici soutenu qu'elles avaient été agressées sexuellement il y a plusieurs années - certaines après avoir été droguées. Le comédien, vedette de la très populaire comédie de situation «The Cosby Show» de 1984 à 1992, n'a toutefois jamais été accusé en lien avec ces allégations. Son avocat n'a pas rappelé l'Associated Press, mercredi.

La procureure Allred a par ailleurs demandé aux Canadiens de ne pas payer pour assister à l'un des trois spectacles que doit donner l'acteur cette semaine en Ontario.

Le comédien et humoriste, âgé de 77 ans, devait se produire mercredi à Kitchener, jeudi à London et vendredi à Hamilton. Une dizaine de spectacles de sa tournée nord-américaine ont été annulés ou reportés jusqu'ici à cause de ces allégations, mais les promoteurs canadiens ont indiqué qu'ils ne pouvaient rompre le contrat sans perdre beaucoup d'argent.

Certains spectateurs ont annoncé qu'ils boycotteraient l'événement en Ontario, et le service des relations publiques de Cosby a demandé mardi à son public d'ignorer tout chahut dans la salle.

Dans chacune des villes ontariennes visitées par l'humoriste, on a par ailleurs organisé des «spectacles alternatifs» afin de sensibiliser la population aux agressions sexuelles. La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, a affirmé mardi qu'elle n'assisterait pas à un spectacle de Bill Cosby tant que toute cette affaire n'aurait pas été tirée au clair.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer