• Accueil > 
  • Arts 
  • > Culture Montréal: 21 propositions au futur maire 

Culture Montréal: 21 propositions au futur maire

Culture Montréal souhaite «un maire plus actif» qui... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Culture Montréal souhaite «un maire plus actif» qui amènera la métropole à un niveau «exemplaire» dans la promotion de ses acquis culturels et des moyens dont elle dispose pour la soutenir.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Lemay
La Presse

«La proposition la plus urgente et, en même temps, celle qui sera le plus débattue est l'augmentation du budget du Conseil des arts à 20 millions.»

Simon Brault, président de Culture Montréal, admet d'emblée que, de 13 millions qu'il est actuellement, il faudra «un grand saut» pour augmenter le budget du Conseil des arts de Montréal (CAM) à 20 millions avant la fin du mandat du prochain maire de Montréal. Ce futur élu à qui le groupe de pression a fait hier «21 propositions pour accélérer l'édification de Montréal comme métropole culturelle durable».

Ces propositions, dévoilées au sommet du mât du Stade olympique, touchent la participation culturelle, dans les milieux de vie, notamment; le soutien à la création artistique, où le CAM doit jouer le rôle principal; la concentration des actions en fonction de l'année 2017 qui marquera les 375 ans de la métropole; et les innovations sur le plan du financement et de la gouvernance de la culture (voir culturemontreal.ca pour la liste complète).

Joint par La Presse avant l'événement, Simon Brault a expliqué que, du point de vue stratégique, la deuxième priorité de Culture Montréal était 2017, «qui ne doit pas être juste une fête - et surtout pas une fête concentrée au centre-ville» -, mais une occasion pour Montréal de se doter de «legs permanents en matière d'infrastructures». M. Brault rappelle néanmoins que, au strict chapitre des fêtes, la convergence sera lourde avec le 375e anniversaire de Montréal, le 150e de la Confédération canadienne et le 50e d'Expo 67 qui, lit-on, «reste à ce jour le souvenir le plus vif, le sommet inégalé des célébrations du centenaire du Canada».

Au su des appuis considérables que Montréal reçoit des autres ordres de gouvernement, Culture Montréal souhaite «un maire plus actif» qui amènera la métropole à un niveau «exemplaire» dans la promotion de ses acquis culturels et des moyens dont elle dispose pour la soutenir. À savoir si les récents scandales de corruption et de mauvaise gouvernance étaient de nature à reléguer la culture loin dans les priorités, Simon Brault rappelle que «la culture est le seul secteur qui, au cours des dernières années, a réussi un sans-faute».

Personne ne peut être contre la culture, c'est évident, mais jusqu'à maintenant, seul Denis Coderre s'est officiellement adjoint une candidate responsable des questions culturelles: Manon Gauthier, ancienne chef de la direction du Centre Segal des arts de la scène.

Culture Montréal, de son côté, prépare une débat public sur l'avenir de Montréal «comme métropole culturelle durable, inclusive, ouverte, cosmopolite, internationale et assumant pleinement son statut et ses responsabilités de deuxième» ville francophone en importance du monde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer