• Accueil > 
  • Arts 
  • > Journées de la culture : à l'agenda de Louise Sicuro... 

Journées de la culture : à l'agenda de Louise Sicuro...

Louise Sicuro chapeaute les Journées de la culture... (Photo: Armand Trottier, archives La Presse)

Agrandir

Louise Sicuro chapeaute les Journées de la culture pour la seizième année de suite.

Photo: Armand Trottier, archives La Presse

Partager

Daniel Lemay
La Presse

Encore adolescentes à 16 ans, les Journées de la culture n'ont pas fini de grandir. À preuve: la liste des (2500+) activités proposées à Montréal et ailleurs au Québec où 462 des 1100 municipalités ont joint le Mouvement national de déclaration municipale faisant, dans la foulée du décret national, du dernier vendredi de septembre et des deux jours suivants les Journées de la culture.

«Nous sommes heureux des progrès et de l'évolution», lance Louise Sicuro, la fondatrice de l'événement auquel ont participé plus de 200 000 Québécois, l'an dernier. «Mais il reste encore à convaincre les gens d'affaires, les dirigeants de PME surtout, à se joindre au mouvement, à organiser des journées culturelles à l'intention de leurs employés. Le gouvernement aussi, par ses ministères, pourrait transcender son rôle traditionnel de pourvoyeur de fonds pour promouvoir la culture comme vecteur de développement durable. Comme le préconise l'Agenda 21, une idée forte dont tout le monde peut s'inspirer.»

Entre-temps, les 16es Journées de la culture ont débuté hier, pour la première fois en l'absence de leur fondatrice mandée à Ottawa pour recevoir l'Ordre du Canada, «pour son rôle en tant qu'activiste culturelle», lit-on sur le site sur le site du Gouverneur Général (www.gg.ca). Aujourd'hui, Louise Sicuro va faire ce qu'elle fait toujours durant ses Journées: se promener en ville pour constater l'impact de l'année d'efforts qu'elle, son équipe et les acteurs du milieu ont consacrée à cette belle concentration annuelle.

«Les Métro Arts, on est bien content d'arrimer ça avec les préliminaires du 375e anniversaire de fondation de Montréal», dira Mme Sicuro en faisant référence à sa liste Top 10 Montréal (voir le tableau) qui rallie tant les disciplines que les générations. «Maisonneuve et Jeanne Mance sont dans le métro 12 fois en trois jours avec les artistes et ça commande une grande préparation au point de vue logistique et sécuritaire», À Berri-UQAM, juste aujourd'hui: les succès de Marjo chantés a cappella par... les Marjos (midi), I Musici (14h), Jazz Manouche (16h) et l'École national de l'humour (19h) (voir journeesdelaculture.qc.ca pour le détail du programme).

Louise Sicuro ira aussi voir le sculpteur Armand Vaillancourt qui, à l'invitation des Amis de la Montagne, refera une partie du parcours du premier Symposium international de sculpture qui s'est tenu à la Maison à l'été de 1964 (demain à la Maison Smith à 14h). Et l'installation du Quartier des spectacles Place des festivals. Et la danseuse Margie Gillis au théâtre autochtone Ondinnok (2025 Parthenais).

Et lundi, il restera 362 jours avant les 17es Journées de la culture...

Le top 10 de Louise Sicuro

Les Métro Arts

Atelier Graff

Les Amis de la Montagne

Quartier des spectacles

Théâtre Ondinnok

La Baraque

Maison de la culture Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Maison Ludger-Duvernay

Rallye Instagram

SAT




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer