Twitter chute en bourse après la suppression de millions de comptes

Twitter chutait lundi à Wall Street sur fond de craintes des marchés liées à la... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Twitter chutait lundi à Wall Street sur fond de craintes des marchés liées à la suppression de millions de comptes par le groupe dans le cadre de sa lutte contre les fausses informations.

Vers 14h10, le titre cédait 5,87% à 43,91 $, après avoir perdu jusqu'à près de 10% un peu plus tôt, dans un marché américain en nette progression.

Twitter a suspendu en deux mois plus de 70 millions de comptes suspectés de propager de fausses informations dans le cadre de sa lutte contre les activités malveillantes, a indiqué samedi le Washington Post.

Selon le quotidien américain, qui cite des données confirmées par Twitter, le taux de suspensions est en moyenne de plus d'un million par jour et a connu un pic à la mi-mai, quand plus de 13 millions de comptes douteux ont été suspendus en une seule semaine. La tendance reste la même en juillet, selon le journal.

L'information a fait réagir jusqu'au président américain Donald Trump qui a affirmé samedi sur le réseau social que «Twitter se débarrass(ait) de faux comptes à une vitesse record».

Cette nouvelle «interroge sur les effets potentiellement négatifs concernant le prix (de l'action) et les revenus» du réseau social, a réagi Scott Kessler, directeur de la recherche chez CFRA, qui a par ailleurs modifié sa recommandation sur l'action, de «conserver» à «vendre».

Alors que le cours était au plus mal à l'ouverture lundi, il se reprenait un peu en seconde partie de séance après la publication d'un tweet du directeur financier du réseau social, Ned Segal.

«La plupart des comptes que nous supprimons ne sont pas inclus dans nos statistiques dans la mesure où ils ont été inactifs durant 30 jours ou plus, ou que nous les avons repérés au moment de l'inscription et qu'ils n'ont jamais été comptabilisés», a-t-il affirmé, renvoyant à davantage de détails au moment de la publication des résultats trimestriels de la société le 27 juillet.

La chute observée lundi est toutefois assez relative, le cours de Twitter ayant pris quelque 30% depuis le début du mois de juin.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer