Nouveaux records pour le Dow Jones et le S&P 500

Après avoir débuté la séance près de l'équilibre,... (PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS)

Agrandir

Après avoir débuté la séance près de l'équilibre, les indices ont été pénalisés par l'annonce d'une progression moins forte que prévu de l'activité des industries manufacturières aux États-Unis en mai, selon l'indice des directeurs d'achats de ce secteur publié par l'association professionnelle ISM.

PHOTO LUCAS JACKSON, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les indices Dow Jones et S&P 500 ont battu de nouveaux records lundi à l'orée d'une semaine riche en informations économiques, dans le sillage d'une salve d'indicateurs contrastés.

---------------

Les marchés à la clôture

  • TSX   14 680,76 / 76,60 (0,52 %)
  • Dow Jones   16 743,63 / 26,46 (0,16 %)
  • S&P 500   1924,97 / +1,40 (0,07 %)
  • NASDAQ   4237,20 / -5,42 (-0,13 %)

-----------------

«La semaine va être remplie d'éléments pouvant faire bouger le marché», qu'il s'agisse de la grand-messe annuelle du géant de l'informatique Apple pour les développeurs jusqu'à vendredi, des chiffres mensuels sur les ventes de voitures mardi, de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne jeudi ou des chiffres sur l'emploi aux États-Unis vendredi, a remarqué Art Hogan de Wunderlich Securities. «Cela va nous donner l'occasion de mieux mesurer la solidité de l'économie», a-t-il souligné.

En attendant, «en l'absence d'événement géopolitique majeur perturbateur, toute bonne nouvelle fait monter les indices», a-t-il ajouté. Et lundi, il s'agissait selon lui de l'indice sur l'activité manufacturière aux États-Unis en mai publié par l'association professionnelle ISM.

La diffusion de cet indicateur a pourtant été victime d'un cafouillage.

Un premier communiqué a fait état d'une progression moins forte que prévu de l'activité manufacturière, faisant plonger les indices dans le rouge en première partie de séance.

Mais, événement rare, l'ISM a ensuite été corrigé - suite à une erreur dans un logiciel de programmation - à la hausse, ce qui a permis aux indices de reprendre de la vigueur.

Les courtiers ont aussi digéré des statistiques contrastées en provenance de l'étranger, montrant notamment que l'activité manufacturière chinoise a progressé à un rythme plus rapide qu'attendu en mai alors qu'en Europe elle a décéléré de façon inattendue.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,534 % contre 2,457 % vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,377 % contre 3,314 % à la précédente clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer