Les profits de Valeant plombés par les coûts d'acquisition

Le bénéfice par action de Valeant est ressorti... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Le bénéfice par action de Valeant est ressorti à 14 cents sur le trimestre, contre 81 cents sur la période juillet à septembre.

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Le groupe pharmaceutique Valeant (T.VRX) a annoncé lundi un bénéfice net de 49,5 millions de dollars au troisième trimestre, en baisse de 82% sur les 275,4 millions pour la même période l'an dernier, en raison des coûts d'intégration des récentes acquisitions.

Le laboratoire a réussi à rester profitable grâce à une reprise de provisions pour impôt de 57,4 millions de dollars.

Le bénéfice par action est ressorti à 14 cents sur le trimestre, contre 81 cents sur la période juillet à septembre.

Avec la succession d'acquisitions (Salix, Synergetics, Sprout, Amoun...), le chiffre d'affaires a bondi de 3% pour atteindre 2,8 milliards de dollars, une hausse limitée à 13% à périmètre comparable, en dépit d'un impact négatif de 172 millions des variations de taux de change.

Cette forte progression s'explique par les ventes en hausse en Chine (23%), Corée du sud (15%) et au Mexique (10%), a précisé Valeant dans un communiqué.

Avec la progression des coûts d'exploitation, comme par exemple pour les dépenses de recherches et développement avec un bond de 72% à 101,6 millions de dollars, le bénéfice d'exploitation a baissé de 34% à 447,8 millions entre juillet et septembre par rapport à la même période l'an dernier.

Le groupe pharmaceutique a relevé ses prévisions pour le dernier trimestre de l'année avec un chiffre d'affaires de l'ordre de 3,25 à 3,45 milliards de dollars. La précédente estimation était de 3,2 à 3,4 mds.

Valeant a prévu de dégager un bénéfice net par action entre 4 et 4,20 dollars au quatrième trimestre, soit deux cents de plus que la fourchette donnée plus tôt cette année.

Peu courant dans la pharmacie, le patron de Valeant, Michael Pearson, a «remercié les médecins qui ont prescrit nos médicaments et les malades de les avoir utilisés».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer