Magna mise sur des ventes atteignant 36,1 milliards

Magna est le plus grand fabricant canadien de... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Magna est le plus grand fabricant canadien de pièces d'automobiles.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
AURORA, Ont.

Magna International (T.MG) estime que ses ventes s'établiront entre 34,4 milliards $ US et 36,1 milliards $ US cette année, un chiffre d'affaires dont la moitié devrait être attribuable aux ventes de pièces d'automobiles en Amérique du Nord.

Le reste des recettes de Magna devrait provenir des ventes de pièces en Europe, en Asie et dans d'autres régions, ainsi que des ventes de véhicules complets assemblés. Ces dernières devraient se traduire par des revenus d'entre 2,4 milliards $ US et 2,7 milliards $ US.

Les prévisions de revenus de Magna, qui ne tiennent pas compte de l'impact que pourraient avoir des acquisitions, sont inférieures au chiffre d'affaires de 37,5 milliards $ US avancé par les analystes, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le plus grand fabricant canadien de pièces d'automobiles s'attend aussi à ce que ses dépenses en immobilisations se chiffrent entre 1,5 et 1,7 milliard $ US cette année, ce qui serait supérieur à celles de 1,4 milliard $ US précédemment projetées pour 2014.

La société établie à Aurora, en Ontario, n'a pas encore dévoilé ses résultats financiers pour 2014, mais les analystes s'attendent à ce que ceux-ci fassent état de revenus de 36,3 milliards $ US, dont environ 9 milliards $ US pour le quatrième trimestre, selon Thomson Reuters.

Les attentes des analystes se situent environ au point milieu de la fourchette des plus récentes prévisions de Magna pour 2014. Celles-ci, émises le 5 novembre, visaient des ventes totales d'entre 35,8 milliards $ US et 37 milliards $ US, incluant entre 17,9 milliards $ US et 18,3 milliards $ US en Amérique du Nord.

Selon ses perspectives de 2015 dévoilées mercredi, Magna semble s'attendre à ce que ses ventes annuelles en Amérique du Nord soient comparables à celles de l'an dernier, entre 17,6 milliards $ US et 18,2 milliards $ US.

La société mise cependant sur un déclin en Europe, son deuxième plus grand marché. Les ventes sur ce marché devraient atteindre entre 9,0 milliards $ US et 9,4 milliards $ US cette année, ce qui serait inférieur aux prévisions d'entre 9,7 milliards $ US et 10 milliards $ US pour 2014, émises en novembre.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer