Valeant disposée à modifier son offre sur Allergan

La société pharmaceutique lavalloise Valeant (T.VRX) a répondu... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES PC

Richard Dufour

(Montréal) La société pharmaceutique lavalloise Valeant (T.VRX) a répondu aux allégations d'Allergan (AGN) concernant son modèle d'affaires avec une brillante performance trimestrielle, mais n'a pas bonifié, hier, son offre hostile de 50 milliards de dollars pour le fabricant de Botox. Valeant se montre cependant disposée à modifier sa proposition éventuellement.

«Nous avons des munitions supplémentaires», a dit hier le PDG de Valeant, Michael Pearson, au cours d'une conférence téléphonique organisée en marge de la présentation de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

«Nous serions prêts à nous asseoir [avec les dirigeants d'Allergan] et améliorer notre offre. Et nous le ferons lorsque nous jugerons que le moment est venu. Nous devrions posséder Allergan. Nous sommes ceux qui ont le plus de synergies à dégager. Les actionnaires d'Allergan sont ceux qui bénéficieront le plus d'une combinaison avec Valeant.»

La proposition actuelle de Valeant est de 72$US en argent et 0,83 action de Valeant pour chaque action d'Allergan.

Hier, le titre d'Allergan a clôturé en hausse de 1%, à 179,25$US, à la Bourse de New York. De son côté, l'action de Valeant a terminé en hausse de près de 4% (à 140,74$ à Toronto et 124,78$US à New York). La valeur du titre de Valeant à court terme risque fort de continuer d'être liée à l'évolution du dossier Allergan.

La prochaine étape semble être l'assemblée extraordinaire des actionnaires d'Allergan prévue le 18 décembre, durant laquelle le visage du conseil d'administration de l'entreprise américaine pourrait changer. C'est probablement autour de cette date que l'offre de Valeant serait modifiée. «Nous croyons que les actionnaires d'Allergan doivent remplacer une majorité des membres du conseil d'administration pour forcer la compagnie à négocier», dit Michael Pearson. Il a souligné que, contrairement à ce que certaines rumeurs laissent entendre, les relations entre Valeant et son allié Pershing Square sont encore très bonnes.

En matinée, Valeant avait dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, en plus de relever ses prévisions pour l'an prochain. Juste avant la publication des résultats, Allergan avait publié un document d'une trentaine de pages dans lequel elle soulevait plusieurs points sur lesquels elle jugeait que les investisseurs devraient évaluer la performance de Valeant et la viabilité de son modèle d'affaires.

«Nous venons de démontrer par notre performance que toutes les allégations d'Allergan sont fausses», a commenté Michael Pearson durant la téléconférence.

La porte-parole d'Allergan, Bonnie Jacobs, a indiqué à La Presse Affaires en après-midi que l'entreprise n'allait pas commenter la performance de Valeant, ni les commentaires de Michael Pearson. En après-midi, Allergan avait retiré le document de son site web.

---------------

LE TROISIÈME TRIMESTRE EN BREF

[T3 2014 | T3 2013 | Attentes des analystes]

Revenus : 2,1 milliards | 1,5 milliard | 2,1 milliards

Profits : 275,4 millions | -973,2 millions | n.d.

Bénéfice par action ajusté : 2,11$ | 1,43$ | 1,99$




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer