Colgate-Palmolive conforme aux attentes

Le fabricant américain de dentifrice et de produits d'hygiène Colgate-Palmolive (CL)... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le fabricant américain de dentifrice et de produits d'hygiène Colgate-Palmolive (CL) a amélioré sa rentabilité au deuxième trimestre en dépit d'un chiffre d'affaires stagnant, grâce à des économies sur ses coûts et des hausses de prix dans certaines régions.

Selon des résultats publiés jeudi, le bénéfice net a progressé de 11% sur un an à 622 millions de dollars.

Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels, qui sert de référence à Wall Street, est ressorti à 73 cents, soit exactement la prévision des analystes.

Le chiffre d'affaires est pour sa part très légèrement en dessous: il stagne (+0,1%) à 4,35 milliards de dollars, pour un consensus de 4,41 milliards.

Le PDG Ian Cook se félicite dans le communiqué d'une «rentabilité plus élevée».

«Notre programme de restructuration de 2012 (le groupe avait annoncé environ 2300 suppressions d'emplois d'ici 2016 NDLR) est en bonne voie et se passe bien. Nous restons aussi très concentrés sur nos programmes énergiques pour alimenter notre croissance et sur des initiatives stratégiques sur les prix au niveau mondial», ajoute-t-il.

Des campagnes promotionnelles ont fait un peu baisser les prix en Amérique du Nord (effet de -1% sur le chiffre d'affaires dans la région) et dans la zone Europe/Pacifique sud (-2,5%), mais ils ont en revanche augmenté en Amérique latine (+5%), en Asie (+0,5%) et en Afrique/Eurasie (+1%).

L'Amérique latine est le plus gros débouché pour les produits d'hygiène de Colgate-Palmolive, qui y réalise 27% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre contre 20% en Europe/Pacifique, 18% en Amérique du Nord, 15% en Asie et 7% en Afrique/Eurasie.

Le groupe détient en outre une branche de nutrition animale, Hill's Pet, où il a aussi augmenté ses prix.

Pour l'ensemble de l'année 2014, Colgate-Palmolive continue de promettre «une forte croissance organique des ventes et une expansion des marges», avec un bénéfice par action annuel attendu en hausse de 4% à 5%.

Il a en revanche averti qu'il aurait une charge exceptionnelle de 68 millions de dollars dans ses comptes du troisième trimestre suite à une décision de justice défavorable dans une affaire fiscale, dont il compte toutefois faire appel.

Colgate-Palmolive revendique 44,4% de part de marché mondial dans les dentifrices, 33,5% dans les brosses à dents manuelles et 17,2% dans les bains de bouche.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer