Stella Jones améliore ses ventes et profits

Brian McManus, PDG de Stella-Jones.... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Brian McManus, PDG de Stella-Jones.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Stella-Jones (T.SJ), un fabricant montréalais de poteaux et de traverses de chemins de fer, a affiché jeudi un bénéfice net du premier trimestre en hausse de 20 % par rapport à l'an dernier, tandis que ses revenus ont avancé de 15,7 %.

Le bénéfice du producteur de produits en bois traité sous pression s'est chiffré à 22,5 millions de dollars, ou 33 cents par action, comparativement à celui de 18,7 millions, ou 27 cents par action, réalisé lors de la même période il y a un an.

Les ventes de Stella-Jones se sont élevées à 257,5 millions de dollars au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, par rapport à celles de 222,6 millions du premier trimestre de 2013.

L'acquisition d'actifs de The Pacific Wood Preserving Companies, en novembre, a contribué aux ventes à hauteur d'environ 13,2 millions de dollars, tandis que l'effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine a augmenté la valeur des ventes libellées en dollars américains d'environ 16,2 millions de dollars, a expliqué Stella-Jones.

Abstraction faite de ces facteurs, les ventes ont progressé d'environ 5,5 millions de dollars, soit 2,5 %.

Le résultat opérationnel de Stella-Jones a progressé de 17,1 % pour atteindre 34,7 millions de dollars, soit 13,5 % des ventes, contre 29,7 millions, ou 13,3 % des ventes, il y a un an.

Le président et chef de la direction de Stella-Jones, Brian McManus, s'est dit «très heureux» des résultats opérationnels «robustes» obtenus par l'entreprise au premier trimestre.

La demande pour les principaux produits de Stella-Jones est demeurée «saine» en dépit de conditions météorologiques «défavorables» à travers l'Amérique du Nord, a-t-il fait remarquer.

«En outre, le résultat opérationnel exprimé en pourcentage des ventes a continué d'augmenter grâce à un accroissement de la productivité dans l'ensemble de notre réseau, ce qui a plus que compensé la hausse des coûts découlant du resserrement de l'approvisionnement pour les traverses de chemins de fer et les poteaux destinés aux sociétés de services publics non traités», a-t-il affirmé dans un communiqué.

Par ailleurs, le conseil d'administration de Stella-Jones a annoncé qu'un dividende trimestriel de 7 cents par action avait été déclaré sur les actions ordinaires en circulation de la société, payable le 27 juin aux actionnaires inscrits le 2 juin.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de Stella-Jones ont clôturé à 31,09 $, en hausse de 1,13 $, soit 3,8 %, par rapport à leur précédent cours de fermeture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer