• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > «Bris de services»: le ministère rappelle à l'ordre les dirigeants des CISSS 
Exclusif

«Bris de services»: le ministère rappelle à l'ordre les dirigeants des CISSS

Le sous-ministre Michel Fontaine rappelle aux dirigeants du... (photo Bartek Sadowski, archives Bloomberg)

Agrandir

Le sous-ministre Michel Fontaine rappelle aux dirigeants du réseau de la santé qu'avant de « transformer voire fermer un service à la population », ces derniers doivent s'assurer que des dispositions ont été prises pour ne pas laisser les usagers sans ressource.

photo Bartek Sadowski, archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plongé dans de récentes controverses concernant des décisions budgétaires qui ont eu un impact négatif sur la population, le ministère de la Santé et des Services sociaux a senti le besoin de rappeler à l'ordre les présidents directeurs généraux des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS).

« Au cours des derniers mois, des situations liées à une réorganisation des services, sur certains territoires, ont fait l'objet de risques importants de bris de services parce que les services relayeurs n'avaient pas été clairement identifiés et convenus au préalable », a déploré le sous-ministre Michel Fontaine dans un courriel envoyé à tous les directeurs généraux des CISSS et des CIUSSS (U pour universitaire) vendredi dernier, que La Presse a obtenu.

Le sous-ministre ne nomme pas les « territoires » visés, mais l'envoi du courriel survient une semaine après que La Presse eut révélé que le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal a choisi de fermer le seul foyer mère-enfant du centre jeunesse de Montréal pour des raisons « d'optimisation financière ».

À la suite de la publication de notre reportage, la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse, Lucie Charlebois, a essuyé les critiques des partis de l'opposition, qui ont tous réclamé que ce foyer reste ouvert.

La ministre Charlebois a alors admis avoir appris la nouvelle en lisant La Presse+ ce matin-là. Elle a du même coup demandé au CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal de suspendre temporairement la fermeture du foyer où une trentaine de jeunes mères étaient hébergées chaque année avec leur bébé, le temps de signer des ententes d'hébergement avec des ressources intermédiaires.

Ce genre de « bris de services » à la population a vraisemblablement eu lieu dans plusieurs régions puisque le sous-ministre parle de « situations » et de « territoires » en utilisant le pluriel.

Perception

Le sous-ministre Fontaine rappelle ensuite dans son courriel destiné aux dirigeants du réseau de la santé qu'avant de « transformer voire fermer un service à la population », ces derniers doivent s'assurer que des dispositions ont été prises pour ne pas laisser les usagers sans ressource.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux doit être informé de « cette démarche d'optimisation, et ce, le plus en amont possible », exige le sous-ministre Fontaine, faisant possiblement référence au fait que la ministre Charlebois a appris la nouvelle de la fermeture du foyer mère-enfant en lisant La Presse+.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux semble vouloir éviter à tout prix que les usagers du réseau de la santé aient la perception que des services sont coupés au nom d'une « optimisation » financière.

« L'objectif de ces consignes est de s'assurer, lors d'une réorganisation de services, que la clientèle touchée soit informée et comprenne bien que les services reliés à cette réorganisation sont simplement offerts différemment », conclut le sous-ministre Fontaine.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer