Réseau de la santé: le PQ réclame une pause des réformes

Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Parti québécois demande au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, d'interrompre les réformes qui touchent le réseau de la santé le temps d'en évaluer les impacts sur les services et les employés.

En entrevue à La Presse, Diane Lamarre, porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, a réagi à un sondage dévoilé dimanche par l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et montrant que 60% de ses membres disent souffrir de détresse psychologique « élevée » ou « très élevée ». Ceux-ci sont notamment des physiothérapeutes, travailleurs sociaux, psychologues et techniciens de laboratoire.

« Ça fait deux ans et demi que le ministre fait ce qu'il veut avec le système. Il faut prendre un temps d'arrêt, regarder les dommages qui ont été causés et faire le bilan entre les dommages et les bénéfices », a dit Mme Lamarre.

Mme Lamarre accuse le ministre Barrette de faire ses réformes « dans la précipitation, sans se soumettre à aucun processus d'évaluation ».

« On le sait, on le voit, les employés sont très, très essoufflés », dit-elle, affirmant que les services aux patients, eux, se sont détériorés. 

Le ministre Barrette a notamment piloté le projet de loi 10, qui vise à revoir en profondeur l'organisation du système de santé québécois. Il a notamment entraîné l'abolition des agences régionales et vise à générer des économies annuelles de 220 millions.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer