Une campagne de recrutement du MSSS «choque» des travailleurs

Une campagne de recrutement lancée par le ministère... (Photo Martin Chamberland, Archives La Presse)

Agrandir

Une campagne de recrutement lancée par le ministère de la Santé et des Services sociaux a suscité un tollé parmi les travailleurs du réseau.

Photo Martin Chamberland, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une toute nouvelle campagne de recrutement lancée hier par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et intitulée « Deviens expert en humains » choque plusieurs syndicats de travailleurs.

Dans l'une des deux capsules vidéo mises en ligne sur le site Avenir en santé, un jeune sportif dit que sa carrière de rêve est de devenir « joueur de basketball professionnel », mais que puisqu'il aime aussi « aider les gens », il pourrait « travailler en santé ». Les images montrent ensuite le jeune homme qui effectue un lancer plus que raté de ballon vers un panier de basketball. Apparaît alors la mention : « On t'attend en santé ».

La seconde capsule diffusée hier par le MSSS lance le même message. Cette fois, une jeune femme munie d'une guitare est mise en scène. Elle dit rêver de devenir « chanteuse professionnelle », mais elle aime aussi « écouter et comprendre les autres » et pourrait « travailler en services sociaux ». La jeune femme pousse ensuite la note de façon cacophonique avant que n'apparaisse la mention : « On t'attend en services sociaux ».

« Qu'est-ce que ça envoie comme message ? Que si t'es poche dans ce que tu rêves de faire, tu devrais venir en santé ? Je suis sous le choc », critique le président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Jeff Begley, qui juge ce message réducteur pour les employés du réseau. « Ce message ne leur rend pas justice », dit-il.

« C'est comme si on fait la projection que le réseau de la santé et des services sociaux est un choix en dépit de ne pas réaliser son rêve », affirme le vice-président de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Daniel Gilbert. 

« Ce message est décevant, et même choquant à la limite », dit Daniel Gilbert, vice-président de la FIQ.

Ce dernier explique que les travailleurs de la santé sont des gens « passionnés ». « Je ne crois pas que ces publicités vont permettre de recruter plusieurs travailleurs. Gaspiller l'argent du public pour envoyer ce message, c'est terrible », affirme M. Gilbert.

Carolle Dubé, présidente de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), estime pour sa part que l'initiative de mener une campagne de recrutement auprès des jeunes est bonne et que l'intention de donner une touche humoristique au message est louable. « Mais les publicités sont un peu irrespectueuses envers les gens du réseau. Comme si tu devenais travailleuse sociale par dépit. Travailler dans le réseau, ce n'est pas un deuxième choix. Le message rate sa cible », dit-elle.

RECRUTER EN SANTÉ

Au MSSS, on explique que la campagne Avenir en santé existe depuis 2009 et « vise la promotion des carrières en santé et services sociaux ». « Cette année, le thème choisi est : "Deviens expert en humains. Fais carrière en santé et services sociaux" », dit la porte-parole Marie-Claude Lacasse, qui indique que le public visé par cette campagne est « les jeunes de 15 à 17 ans en processus de choix de carrière, et les jeunes de 18 à 24 ans pouvant être en processus de choix de carrière, de retour aux études ou de réorientation de carrière ».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer