Le pédiatre Alain Sirard trouvé mort à Sainte-Justine

Le Service de police de la Ville de... (photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé être intervenu pour un décès ce matin à l'hôpital Sainte-Justine.

photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

Le pédiatre Alain Sirard, qui était sous le coup d'enquêtes au Collège des médecins et à l'hôpital Sainte-Justine depuis 2013, a été retrouvé mort à l'hôpital Sainte-Justine où il a travaillé pendant plusieurs décennies.

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé être intervenu pour un décès ce matin, sans préciser l'identité de la personne, et disant qu'il y avait «apparence de suicide». Il s'agit du pédiatre Alain Sirard, selon les sources de La Presse.

En 2013, La Presse et Radio-Canada avaient tour à tour fait des reportages avec plusieurs parents qui disaient avoir été soupçonnés à tort par la clinique sociojuridique de Sainte-Justine d'avoir battu leur enfant. Dans certains cas, la Direction de la protection de la jeunesse était intervenue. 

Des enquêtes au Collège des médecins et à l'hôpital Sainte-Justine, qui traînaient en longueur depuis lors, avaient suivi.

Après le reportage de Radio-Canada, le docteur Sirard avait été agressé en pleine rue et blessé. Son assaillant n'a jamais pu être identifié.

À la fin du mois de novembre, La Presse écrivait que le conseil d'administration de l'hôpital Sainte-Justine venait de statuer à huis clos sur le cas du docteur Sirard. S'il devait recevoir une sanction, disait alors l'hôpital, les parents ne seraient pas informés de ce qu'elle serait.

L'hôpital Sainte-Justine a réagi par voie de communiqué. «C'est avec grande tristesse que nous vous confirmons le décès tragique du Dr Alain Sirard, pédiatre au CHU Sainte-Justine. Nous perdons un grand défenseur des droits des enfants qui a oeuvré au CHU Sainte-Justine durant plusieurs décennies, il était également fortement engagé dans les soins et l'enseignement aux futurs pédiatres. Nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.»

Des mesures d'aide aux employés qui peuvent avoir été touchés par ce décès ont été mises en place à l'hôpital, qui souligne ne pas vouloir commenter la nouvelle publiquement par respect pour la famille.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer