• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Quatre tasses de café par jour préviendraient la récurrence de cancer du côlon 

Quatre tasses de café par jour préviendraient la récurrence de cancer du côlon

Consommer quotidiennement du café caféiné réduirait nettement la récurrence de... (Photo d'archives)

Agrandir

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Jean-Louis SANTINI
Agence France-Presse
WASHINGTON

Consommer quotidiennement du café caféiné réduirait nettement la récurrence de cancer du côlon et accroîtrait ainsi les chances de guérison, selon une étude étendue dont les résultats sont publiés lundi.

Les patients dans cette recherche clinique avaient tous été traités par de la chirurgie et de la chimiothérapie pour un cancer colorectal au stade 3. Ce qui signifie que les cellules cancéreuses avaient envahi les ganglions lymphatiques proches de la tumeur mais pas au-delà.

Pour ces malades, le fait de boire au moins quatre tasses de café tous les jours (environ 460 milligrammes de caféine), a eu le plus grand effet, réduisant de 42% le risque d'une réapparition du cancer et de 33% celui de décéder de toutes autres causes, comparativement aux participants qui ne consommaient pas de café, précisent les chercheurs.

Leur étude paraît dans la revue médicale américaine, Journal of Clinical Oncology.

De deux à trois tasses de café par jour ont eu un effet protecteur jugé modeste. L'effet est quasiment nul avec une tasse et moins, précisent ces scientifiques du Dana-Farber Cancer Institute à Boston (Massachusetts, nord-est).

Cette étude a porté sur près de mille participants qui ont répondu à un questionnaire sur leurs habitudes diététiques au début de l'étude, pendant leur chimiothérapie et de nouveau un an après.

La plupart des réapparitions du cancer du côlon se produisent dans les cinq ans après le traitement et sont rares au-delà, précise le Dr Charles Fuchs, directeur du centre du cancer gastro-intestinal de Dana-Farber, qui a dirigé l'étude.

Pour les patients atteints d'une tumeur du côlon au stade trois, le risque de récurrence est de 35% sans prendre en compte l'effet de la caféine.

Il s'agit de la première étude des effets du café sur les risques de réapparition d'un cancer colorectal, souligne le Dr Fuchs.

Il rappelle que plusieurs études récentes suggèrent que le café pourrait avoir des effets protecteurs contre plusieurs formes de cancer, dont celui du foie, du sein, de la prostate et le mélanome, une tumeur agressive de la peau.

Le fait de boire régulièrement du café paraît réduire aussi le risque de diabète adulte (type 2).

Ces chercheurs précisent en outre que l'analyse des résultats de l'étude montrait bien que les effets protecteurs du café contre une récurrence d'un cancer du côlon étaient entièrement dus à la caféine et pas à d'autres composants. En revanche il ne savent pas expliquer le mécanisme.

D'autres études sont ainsi nécessaires pour comprendre comment agit la caféine.

Selon le Dr Fuchs, une hypothèse serait que la consommation de caféine accroît la sensibilité de l'organisme à l'insuline et diminue les besoins pour cette hormone. Ce phénomène pourrait ainsi aider à réduire l'inflammation, un facteur de risque pour le diabète et le cancer, explique-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer