Enquête sur 83 cas d'infection à Cyclospora dans quatre provinces

Rares sont les personnes qui tombent gravement malades;... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Rares sont les personnes qui tombent gravement malades; aucun décès n'a été signalé et seules deux personnes ont été hospitalisées.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

L'Agence de la santé publique du Canada et ses partenaires enquêtent sur plus de 80 cas d'infection à Cyclospora - un parasite unicellulaire qui se propage par les selles - signalés en Ontario, en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec.

Réalisée en partenariat avec l'Agence canadienne d'inspection des aliments, Santé Canada et les responsables provinciaux en matière de santé publique, l'enquête porte sur 83 cas d'infection à Cyclospora signalés entre le 9 mai et le 18 juillet.

Si ce parasite entre en contact avec des aliments ou de l'eau, il les contamine, et les personnes qui les consomment peuvent souffrir d'une maladie intestinale appelée cyclosporose.

Rares sont les personnes qui tombent gravement malades; aucun décès n'a été signalé et seules deux personnes ont été hospitalisées. Toutefois, les gens dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées courent un risque accru de développer des complications en cas d'infection.

L'Agence de la santé publique du Canada et ses partenaires tentent toujours d'identifier la source de cette éclosion, qui a touché 74 personnes en Ontario, cinq au Québec, trois en Colombie-Britannique et une en Alberta.

Par le passé, les éclosions canadiennes et américaines d'infection à Cyclospora d'origine alimentaire ont été associées à divers types de fruits et légumes frais importés, dont le basilic, la coriandre, les baies, le mesclun, les préparations de salade préemballées et les pois mange-tout.

Les infections surviennent plus fréquemment au printemps et en été. Chez les voyageurs, elles peuvent survenir à n'importe quelle période de l'année, car Cyclospora est plus commun dans certaines régions et pays tropicaux ou subtropicaux.

Les symptômes de l'infection à Cyclospora sont variés et s'apparentent à ceux d'une grippe intestinale: diarrhée aqueuse, perte d'appétit, perte de poids, crampes abdominales, ballonnements de l'abdomen, augmentation des flatulences, nausée et fatigue.

L'infection à Cyclospora peut durer de quelques jours à plusieurs semaines si elle n'est pas traitée. Les symptômes peuvent également sembler disparaître pour ensuite réapparaître plusieurs fois.

Les personnes qui croient avoir été infectées par Cyclospora doivent consulter un médecin ou le service de santé publique, conseille l'Agence de la santé publique du Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer