Opérations reportées à l'Hôpital de Montréal pour enfants

Au moins cinq interventions chirurgicales ont été annulées, mercredi, à... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au moins cinq interventions chirurgicales ont été annulées, mercredi, à l'Hôpital de Montréal pour enfants, car il manquait de lits aux étages pour accueillir les patients nouvellement opérés, a appris La Presse. La direction de l'établissement, affilié au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), assure que ces reports sont uniquement attribuables à un débordement de l'hôpital, et ne sont donc pas liés au déménagement imminent.

« L'hôpital est particulièrement occupé cette semaine, et ceci explique le délai dans certains cas », affirme Stéphanie Tsirgiotis, responsable des communications de l'Hôpital de Montréal pour enfants.

Un chirurgien de l'établissement assure que cinq opérations ont dû être annulées, mercredi. «Et d'autres annulations sont prévues pour le reste de la semaine», dit-il. La direction de l'hôpital a été incapable de confirmer ce nombre. «Mais nous croyons que c'est moins que cinq", affirme Mme Tsirgiotis.

Dimanche, l'hôpital Royal Victoria du CUSM déménagera dans le nouvel hôpital, situé à l'ancienne gare de triage Glen, dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce. L'Hôpital de Montréal pour enfants y déménagera à son tour le 24 mai.

Mercredi, le quotidien The Gazette a révélé que certaines interventions chirurgicales, allant du remplacement de hanche à l'enlèvement de tumeur aux poumons, sont actuellement reportées à l'Hôpital général de Montréal, également affilié au CUSM, par manque de lits aux étages.

Selon le quotidien, bon nombre d'infirmières sont actuellement redirigées vers le site Glen en vue du déménagement, ce qui entraîne une diminution de services à l'Hôpital général de Montréal. Par manque d'infirmières, le nombre de lits en chirurgie y est dernièrement passé de 108 à 96. Une ou deux opérations par jour sont annulées.

Dans une lettre envoyée aux employés, la direction du CUSM explique que la situation risque de se prolonger « plusieurs semaines » après le déménagement au site Glen.

À l'Hôpital de Montréal pour enfants, des chirurgiens croient que les récents reports sont liés au déménagement. « On n'a jamais vécu ce qu'on vit actuellement. Ça semble réellement lié au déménagement », estime l'un d'eux. Mme Tsirgiotis assure toutefois que les récents reports d'opérations « ne sont pas en lien avec le déménagement ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer