Les Québécois âgés se fichent de leurs rides

Les gens âgés ne sont pas aussi pessimistes... (Photo: AFP)

Agrandir

Les gens âgés ne sont pas aussi pessimistes qu'on pourrait le croire quand ils songent à leurs vieux jours. Par contre, plus on est jeune et plus on a tendance à croire qu'on est vieux tôt.

Photo: AFP

À mesure qu'ils prennent de l'âge, les Québécois se fichent de leurs rides. Et plus on vieillit, plus on a l'impression d'être jeune. C'est du moins les conclusions d'un sondage exclusif de l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS), dont les résultats seront dévoilés aujourd'hui à l'ouverture de son premier colloque sur la vieillesse, à Montréal.

Ce sondage, réalisé par la firme CROP auprès de 1000 Québécois âgés de 18  ans et plus, obtenu par La Presse, tend à démontrer que les gens âgés ne sont pas aussi pessimistes qu'on pourrait le croire quand ils songent à leurs vieux jours. Par contre, plus on est jeune et plus on a tendance à croire qu'on est vieux tôt.

«À quel âge croyez-vous que vous serez vieux?», a-t-on demandé à des jeunes de 18 à 34 ans. Leur réponse: 60,8 ans. Lorsqu'on pose la même question à des gens de 65 ans et plus, on obtient plutôt... 84,8 ans. Ces mêmes jeunes sont plus de 60% à être dérangés par leurs rides actuelles ou à venir, tandis que près des deux tiers des personnes de 65 ans et plus (65%) disent que celles-ci ne les dérangent pas du tout.

Peur de la maladie

Sur une note plus sérieuse, l'AQESSS a voulu connaître les aspects de la vieillesse qui font peur. Près de 8 personnes sur 10 (79%) sont beaucoup ou assez effrayées par la maladie; cette proportion grimpe à 83% pour les femmes et à 85% pour les 18-34 ans. La perte d'autonomie et la perte de la mémoire font aussi partie des plus grandes craintes des Québécois par rapport à leur vieillesse - respectivement 79% et 77% des répondants ont affirmé que cette probabilité les effrayait. Cette proportion grimpe également pour les jeunes, avec plus de 8 personnes sur 10 (82%) qui ont dit être effrayées.

Ce n'est pas un hasard si l'AQESSS tient son premier colloque sur la vieillesse quelques jours après l'adoption de la politique provinciale «Vieillir et vivre ensemble», qui vise notamment à accroître le maintien à domicile. La directrice générale de l'Association, Lise Denis, explique que la barrière de la vieillesse recule avec l'âge, et qu'il est faux de croire que toutes les personnes âgées finissent forcément dans des centres d'hébergement. «Il y a des perceptions à changer», dit-elle.

À ce sujet, près de la moitié des répondants (46%) croient qu'au moins 21 à 31% des gens de 65 ans et plus vivent dans un centre d'hébergement public pour personnes âgées. «Ce n'est pas la réalité du tout, explique Mme Denis. Il y a 40 000 personnes dans nos CHSLD au Québec, ce qui signifie qu'à peine 4% des gens de 65 ans et plus vivent en hébergement.»

Selon Mme Denis, un bon travail a déjà été fait du côté du réseau de la santé, mais il en reste beaucoup à faire auprès des municipalités, notamment pour le transport et les loisirs, ainsi que pour adapter le logement à la population vieillissante.

À cet égard, près de deux personnes sur trois (65%) estiment que les logements doivent s'adapter au vieillissement de la population. Tous âges confondus, ils sont également près de 6 sur 10 (58%) à estimer que le transport doit s'adapter, de même que l'aménagement urbain (55%).

Les relations intergénérationnelles

Au cours des prochains jours, les gens réunis au colloque de l'AQESSS, dont le réseau FADOQ, discuteront du vieillissement. Ils se demanderont notamment où en sont les relations intergénérationnelles. Les experts de la vieillesse, provenant de différents horizons, discuteront aussi de la ligne entre la quête de l'éternelle jeunesse et une vieillesse saine. Ils se pencheront aussi sur certains mythes, comme celui de devoir forcément renoncer à une vie active. L'âge moyen de la vieillesse est actuellement estimé à 71,9 ans par les Québécois... et à 77 ans en France, selon les données de l'Institut de la statistique et des études économiques.

***

À quel âge croyez-vous que vous serez vieux?

> 18-34 ans: 60,8 ans

> 35-49 ans: 69,8 ans

> 50-64 ans: 77,8 ans

> 65 ans et plus: 84,8 ans

Moyenne: 71,9 ans

Sondage CROP pour le compte de l'AQESSS, réalisé auprès de 1000 répondants de 18 ans et plus, entre le 18 et le 22 avril 2012, par l'entremise de l'internet. Marge d'erreur: plus ou moins 3,1%.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer