Les Canadiens ont dépensé 5,7 milliards pour du cannabis en 2017

En moyenne, de 1961 à 2017, les personnes... (Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Agrandir

En moyenne, de 1961 à 2017, les personnes âgées de 18 à 24 ans ont été à l'origine de 48 % des achats de cannabis.

Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Environ 4,9 millions de Canadiens âgés de 15 à 64 ans ont dépensé un montant estimatif de 5,7 milliards pour se procurer du cannabis à des fins médicales (thérapeutiques) et non médicales en 2017, a révélé jeudi Statistique Canada.

Cela équivaut approximativement à 1200 $ par consommateur de cannabis, a précisé l'agence fédérale.

La majorité des dépenses (plus de 90 %) a été consacrée à l'achat de cannabis à des fins non médicales. L'achat et la consommation de cannabis à des fins non médicales sont actuellement illégaux au Canada.

À titre de comparaison, les achats d'alcool (bière, vin et autres spiritueux) par les ménages se sont chiffrés à 22,3 milliards en 2016 et les achats de tabac, à 16 milliards.

De 1961 à 2017, les dépenses des consommateurs en cannabis ont augmenté en moyenne de plus de 6 % par année, tandis que la production nationale a progressé en moyenne de plus de 7 %.

La plus grande part du cannabis consommé au Canada est également produit au Canada. La consommation de cannabis produit au pays s'élevait à 5,4 milliards en 2017. Les Canadiens ont dépensé 300 millions en cannabis illégal provenant de l'étranger en 2017, alors que les ventes illégales canadiennes à l'étranger étaient estimées à environ 1,2 milliard.

Les achats en provenance de l'étranger ont diminué graduellement, pour atteindre 8 % de la consommation totale en 2017. En revanche, les ventes de cannabis canadien à l'étranger ont progressé, passant d'environ 2 % de la production totale en 1961 à 20 % en 2017.

La part de consommation des personnes âgées de 45 à 64 ans (le groupe le plus vieux de l'étude) a augmenté au cours des dernières années, passant de 4 % en 1975 à 23 % en 2017.

En moyenne, de 1961 à 2017, les personnes âgées de 18 à 24 ans ont été à l'origine de 48 % des achats de cannabis.

On estime que depuis 1990, le prix du cannabis consommé à des fins non médicales a baissé en moyenne de 1,7 % par année, pour atteindre environ 7,50 $ le gramme en 2017. En comparaison, l'IPC a augmenté de 1,9 % par année. Selon toute vraisemblance, la baisse du prix est attribuable à une augmentation estimée de l'offre de cannabis par rapport à la demande.

La taille de l'industrie productrice de cannabis au Canada (sur la base de la valeur ajoutée) a été estimée à 3,4 milliards en 2014, et elle a diminué pour atteindre 3 milliards en 2017, principalement en raison de la baisse des prix. En comparaison, la taille de l'industrie du tabac en 2014 était de 1,0 milliard et la taille de l'industrie de la bière était de 2,9 milliards.

La majorité de la production de l'industrie du cannabis est associée à la production du cannabis consommé à des fins non médicales (qui est actuellement illégale au Canada). La production illégale du cannabis utilisé à des fins non médicales a été de 4,6 milliards en 2017, comparativement à un peu moins de 400 millions pour la production du cannabis utilisé à des fins médicales.

Les comptes économiques sur le cannabis sont un ensemble d'estimations provisoires liées à la production, à la consommation et à la distribution du cannabis dans l'économie canadienne. Les données sont jugées provisoires et Statistique Canada prévient qu'elles pourraient faire l'objet de révisions importantes, car elles dépendent grandement d'un certain nombre d'hypothèses, de modèles et de sources de données limitées sur la production de l'industrie du cannabis, en grande partie illégale.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer