Manifestation d'Autochtones sur la colline parlementaire

La police aurait arrêté une dizaine de personnes... (Photo Justin Tang, La Presse canadienne)

Agrandir

La police aurait arrêté une dizaine de personnes qui auraient été emmenées et brièvement détenues avant d'être remises en liberté. Des manifestants ont pour leur part affirmé qu'entre 15 et 20 personnes avaient été détenues.

Photo Justin Tang, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Des agents de police ont empêché mercredi soir des manifestants autochtones d'ériger un campement à l'intérieur de la colline parlementaire, à Ottawa, avant de procéder à quelques arrestations.

Les Autochtones étaient munis de planches de bois devant servir à construire un tipi qui devait être sur place pendant les célébrations de la fête du Canada.

La police aurait arrêté une dizaine de personnes qui auraient été emmenées et brièvement détenues avant d'être remises en liberté.

Des manifestants ont pour leur part affirmé qu'entre 15 et 20 personnes avaient été détenues. Candace Day Neveau, une manifestante de Sault Sainte-Marie, en Ontario, a ajouté que les personnes arrêtées avaient reçu l'ordre de ne plus fréquenter la colline parlementaire pendant six mois.

Mme Day Neveau a ajouté que les manifestants avaient toujours l'intention d'ériger leur tipi car à son avis, les Premières Nations n'ont pas de raison de célébrer les 150 ans du Canada, un événement qu'elle associe à la colonisation.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer