Les résidents permanents parrainés n'ont plus à vivre avec leur partenaire

Le ministère fédéral de l'Immigration a aboli l'obligation pour les résidents... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le ministère fédéral de l'Immigration a aboli l'obligation pour les résidents permanents parrainés par un époux ou un partenaire de vivre avec leur répondant pendant deux années afin de maintenir leur statut.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) en a fait l'annonce par voie de communiqué, vendredi, précisant que cette mesure aurait incité des résidents permanents conditionnels à demeurer dans une relation de violence conjugale.

Le ministère a toutefois tenu à souligner que cette mesure prévoyait une dispense pour de telles situations. Elle avait été mise en place en 2012 afin de dissuader des gens de tenter d'immigrer au pays par un mariage frauduleux par exemple.

Le gouvernement dit dorénavant miser sur les agents d'immigration pour déceler une relation illégitime dans le cadre de son programme de parrainage pour la réunification de familles.

Les enquêtes sur les cas qui n'auraient pas rempli pas cette condition de cohabitation ont été fermées, précise le communiqué.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer