Longueuil: Sylvie Parent élue à la tête d'Action Longueuil

La conseillère municipale Sylvie Parent est la nouvelle... (PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE)

Agrandir

La conseillère municipale Sylvie Parent est la nouvelle chef d'Action Longueuil.

PHOTO NINON PEDNAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les membres du parti Action Longueuil ont opté dimanche pour la continuité en élisant comme chef la conseillère municipale Sylvie Parent, dauphine de la mairesse Caroline St-Hilaire. Mais la victoire a été assombrie par l'absence de ralliement du camp adverse.

Du coup, le parti Action Longueuil se retrouve divisé en deux au terme d'une course à la direction brève mais marquée par une controverse sur les méthodes déployées en coulisse. Des partisans de Mme Parent auraient reçu des appels laissant sous-entendre que le vote de dimanche n'aurait pas lieu. La candidate s'est insurgée contre ces « manoeuvres électorales ».

De son côté, la candidate défaite Josée Latendresse a rejeté toute responsabilité quant à ces façons de faire, qu'elle avait condamnées la veille. « De façon évidente, les derniers jours ont été extrêmement denses, extrêmement difficiles et ont alourdi le pas », a-t-elle commenté.

Cette dernière a indiqué aux journalistes que la première chose qu'elle ferait serait « de réunir [son] équipe pour réfléchir ensemble à la suite des choses ». En soirée, son entourage insistait pour dire que « le ralliement n'est pas acquis ».

SOULAGEMENT

C'est pourtant avec soulagement que la victoire a été accueillie par Mme Parent et son équipe, dont les efforts de mobilisation ont porté leurs fruits, bien que de justesse. Mme Parent a gagné son pari en recueillant 53 % des suffrages, soit seulement 31 votes de plus que son adversaire Josée Latendresse.

À l'annonce des résultats, la gagnante a invité tous les élus d'Action Longueuil à la rejoindre sur la tribune. Tous sont montés à ses côtés, y compris Mme Latendresse. « Quand les gens se sont rassemblés derrière moi, c'est signe d'une ouverture et d'une continuité », a indiqué par la suite Mme Parent, tout en se disant consciente du défi qui l'attend. « Il faut d'abord tendre la main et après, se retrousser les manches pour préparer la campagne électorale », a-t-elle ajouté.

LA FIN DES TURBULENCES ?

Même la mairesse St-Hilaire a cru y voir la fin de la turbulence du dernier mois au sein du parti qu'elle a fondé en 2009 pour conquérir l'hôtel de ville. « Il y aura des efforts de rassemblement à faire pour l'avenir. Il y avait deux clans, mais aujourd'hui, il n'y en a qu'un », a-t-elle dit.

Alors que le vote battait son plein en après-midi, les militants évaluaient, en petits groupes, l'ampleur des dégâts créés par la présence de deux clans et soupesaient les chances du parti de « recoller les morceaux ». Si personne ne pouvait prédire l'issue du vote, certains disaient craindre que les tiraillements ne se transportent à la séance du conseil municipal de demain - Josée Latendresse et les sept conseillers municipaux détiennent la majorité des sièges au sein d'Action Longueuil.

LES RÉSULTATS

  • 548 voix exprimées
  • 289 votes pour Sylvie Parent
  • 258 votes pour Josée Latendresse
  • 1 vote annulé
  • 0 bulletin rejeté




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer