Des flaques d'eau et de sloche nuisent aux déplacements

  • Pour les piétons: de la sloche au menu! (Patrick Sanfaçon, La Presse)

    Plein écran

    Pour les piétons: de la sloche au menu!

    Patrick Sanfaçon, La Presse

  • 1 / 6
  • Les piétons ont de grandes mares de gadoue à traverser. Vaut mieux chausser ses bottes de pluie! (Patrick Sanfaçon, La Presse)

    Plein écran

    Les piétons ont de grandes mares de gadoue à traverser. Vaut mieux chausser ses bottes de pluie!

    Patrick Sanfaçon, La Presse

  • 2 / 6
  • Bien des voitures éclaboussent tout sur leur passage. (Patrick Sanfaçon, La Presse)

    Plein écran

    Bien des voitures éclaboussent tout sur leur passage.

    Patrick Sanfaçon, La Presse

  • 3 / 6
  • Un homme pellette la sloche, lourde. (Patrick Sanfaçon, La Presse)

    Plein écran

    Un homme pellette la sloche, lourde.

    Patrick Sanfaçon, La Presse

  • 4 / 6
  • Un piéton a préféré marcher dans la rue que sur les trottoirs, glacés et couverts d'une belle couche de sloche. (Patrick Sanfaçon, La Presse)

    Plein écran

    Un piéton a préféré marcher dans la rue que sur les trottoirs, glacés et couverts d'une belle couche de sloche.

    Patrick Sanfaçon, La Presse

  • 5 / 6
  • L'importante couche de gadoue augmente les risques d'aquaplanage et le Service de police de la Ville de Montréal invite les automobilistes à la prudence. (La Presse photo  PATRICK SANFACO)

    Plein écran

    L'importante couche de gadoue augmente les risques d'aquaplanage et le Service de police de la Ville de Montréal invite les automobilistes à la prudence.

    La Presse photo PATRICK SANFACO

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le grésil et la pluie verglaçante tombés la nuit dernière se sont transformés en pluie, ce matin. La circulation routière est perturbée à certains endroits à cause de l'accumulation d'eau sur la chaussée, et plusieurs vols sont retardés à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Les automobilistes doivent composer avec une chaussée mouillée et glissante, ainsi que d'énormes flaques d'eau, notamment sur les côtés des voies, qui ont provoqué quelques sorties de routes dans la grande région de Montréal. 

« Dans la couronne nord et sur la Rive-Sud, sur les grands axes routiers, la chaussée est partiellement glacée à certains endroits », indique le porte-parole de Transport Québec, Denis Arsenault, qui mentionne les autoroutes 19, 440 et 25, du côté nord, ainsi que l'autoroute 30 dans le secteur de Varennes, du côté sud.

Ailleurs, l'importante couche de gadoue augmente les risques d'aquaplanage et le Service de police de la Ville de Montréal invite les automobilistes à la prudence.  

Les trottoirs peuvent être glissants et les piétons doivent aussi naviguer entre les flaques d'eau et de « sloche » aux coins des rues.

Frousse pour des élèves

En Montérégie, un autobus d'écoliers a effectué une sortie de route sur le rang Salvail Nord, à La Présentation, près de St-Hyacinthe, vers 7 h 30. Le véhicule transportait une vingtaine d'élèves de niveaux primaire et secondaire, mais il n'y a eu aucun blessé. 

« Un autre autobus a été envoyé pour embarquer les élèves, et le véhicule accidenté doit être remorqué sous peu », indique la sergente Ingrid Asselin, de la Sûreté du Québec.

Du côté de l'aéroport, ce sont surtout des vols à destination de Montréal qui sont retardés ou annulés en raison des conditions climatiques, mais les voyageurs qui partent ce matin de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau doivent aussi vérifier le statut de leur vol : une douzaine de départs sont retardés ou annulés.

Des voyageurs ont rapporté une attente anormalement longue aux contrôles de sécurité avant l'embarquement, tôt ce matin. Le problème a été causé par l'absence de plusieurs employés des services de sécurité, retardés par les mauvaises conditions routières, a indiqué une porte-parole de l'aéroport. La situation était revenue à la normale avant 9h.

Si le mercure dépassait 0oC tôt ce matin à Montréal, il va ensuite chuter tout au long de la journée jusqu'à se rendre à -10oC dès 22 h.

L'est balayé par la tempête

Les écoles sont ouvertes partout dans la grande région de Montréal, mais de nombreuses commissions scolaires en Estrie et dans l'est du Québec ont suspendu les cours pour la journée. Ces régions ont reçu 10 à 15 centimètres de neige au cours de la nuit et le verglas s'est mélangé aux flocons ce matin. 

Les déplacements risquent d'être dangereux dans tout l'est de la province, où la tempête progresse. Entre Montréal et Québec, l'autoroute 40 est partiellement enneigée et même enneigée par endroits. Les conditions sont un peu meilleures sur l'autoroute 20, mais certains tronçons sont tout de même partiellement enneigés, souligne le porte-parole de Transport Québec. 

À l'approche de Québec, la visibilité est réduite. Au Saguenay et au sud du fleuve, plus à l'est, des vents violents, avec des rafales atteignant 80 km/h, rendent les conditions encore plus difficiles et laissent des lames de neige sur la chaussée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer